vendredi 20 octobre 2017

La galerie des jalousies, tome 1 de Marie-Bernadette Dupuy


*Chronique de Sandrine*

"Moi, je peux admirer le ciel rose à l'aube, les fleurs et les chevaux au galop dans les prés, je peux lire, je peux fixer les flammes de la cheminée que je trouve si belle, souvent. Lui, si jeune, il vit dans les ténèbres."

Auteur : Marie Bernadette Dupuy
Éditions : Calmann-Lévy
Genre : contemporaine
Année de parution : 2017
Pages : 600

Résumé :

1920. Sur le site minier de Faymoreau en Vendée, un coup de grisou a provoqué l'effondrement d'une galerie. Apprenant la tragédie, Isaure Millet, la fille des métayers du château, s'est précipitée sur les lieux. Thomas Marot, l'homme qu'elle aime depuis toujours, fait partie des mineurs pris au piège. Les secours s'activent. Thomas est sauvé mais le soulagement d'Isaure est de courte durée : le jeune homme est déjà fiancé à une ouvrière polonaise. Comment pourra-t-elle se résoudre à renoncer à lui ?
Les suites de la catastrophe prennent une tournure inattendue : l'une des victimes retrouvées sans vie au fond de la mine a, en fait, été assassinée d'une balle dans le dos... L'enquête bute sur le mutisme des témoins. La belle Isaure, qui lutte pour dissimuler les sentiments qu'elle voue à Thomas, en sait-elle plus qu'elle ne prétend ? Quel secret cache la petite communauté de gueules noires ?

Avis :

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour ce service presse.

Voici un livre qui a piqué ma curiosité lorsque les éditions Calmann-Lévy me l'ont proposé. Il faut dire que je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de livre alors j'avais un peu peur de me lancer dans sa lecture, surtout quand je l'ai reçu, j'ai eu un choc : je ne m'attendais pas à un tel pavé ! Alors j'ai pris mon courage à deux mains et je l'ai ouvert... J'ai passé un agréable moment en sa compagnie. Comme quoi, des fois, il faut osé sortir de sa zone de confort pour faire de très belles découvertes.

L'histoire se passe dans un petit village minier de Vendée en 1920. On rencontre la belle Isaure qui se précipité à Faymoreau car un terrible accident survient dans la mine où travaille celui qu'elle aime en secret, Thomas. Un coup de grisou (explosion d'une poche de gaz) fait s'effondrer une galerie où Thomas et Pierre se retrouvent bloqués. Lors de cette terrible épreuve, Thomas ne pense pas à Isaure mais à Jolenta, sa future femme et soeur de Pierre. Cette dernière porte d'ailleurs le futur enfant de Thomas.
Après que les secours arrivent à sortir les deux jeunes hommes, on découvre le cadavre d'un homme. Cet homme n'est pas mort à cause de l'effondrement de la galerie mais d'une balle dans le dos. Arrive alors l'inspecteur justin Devers qui devra essayer de trouver le tueur. Cependant, ce n'est pas facile car les gueules noires ne sont pas réputées pour être bavardes, surtout avec les étrangers...

Ce livre m'a étonné par son contenu. Je m'attendais à une enquête mais finalement ce n'est pas que ça. Certes, l'enquête est présente tout au long du livre et elle n'est résolu qu'à la fin, mais c'est surtout une histoire basée sur les relations qu'entretiennent les personnages entre eux. On découvre des amitiés, des amours mais aussi des conflits, des rancoeurs, des non-dits. J'ai adoré passé du temps avec cette communauté, en apprendre plus sur la vie des années 20 et surtout sur les conditions de travail des miniers. Je suis en admiration devant leur optimiste malgré les coups durs, la tristesse et parfois la violence qu'ils subissent. Dans cette période d'après guerre, ce n'est pas facile pour ceux qui ont été au front et rentre chez eux avec une partie en moins comme les yeux ou pire, le visage... 

Le rythme de ce livre est lent pourtant je n'ai pas vu les pages défilées. La plume de l'auteur est agréable à lire et m'a fait passer un très bon moment auquel je ne m'y attendais pas du tout. L'auteur utilise tout un vocabulaire provenant de cette époque, ce qui nous plonge véritablement dans cet univers et nous fait sortir de la réalité. 
Bien que la fin de ce premier tome permet de clore beaucoup d'intrigues, il fait parti d'une trilogie dont le deuxième tome m'attend sagement sur ma table de nuit. Je vais surement le dévorer dans peu de temps et retrouver ainsi la belle Isaure. J'espère tellement qu'elle va trouver enfin son chemin dans sa vie remplit d'embûches...

Une belle histoire dans une communauté attachante.


mercredi 18 octobre 2017

Mon cahier Montessori des lettres





La pédagogie Montessori repose sur l'idée que c'est en agissant que l'enfant comprend.

Ce cahier, qui peut être utilisé en association avec les lettres rugueuses (voir chronique), propose des petits jeux d'écoute. Il s'agit de trouver des mots commençant par chaque lettre de l'alphabet : A comme avion, ananas, aspirateur...


En le complétant librement, à l'aide des autocollants fournis et d'images découpées autour de lui, l'enfant prend conscience des sons qui composent les mots.


C'est une étape importante qui le prépare à pouvoir, plus tard, former puis lire ses premiers mots.

C'est une très belle activité à faire avec nos petits lecteurs pour apprendre tout en s'amusant.

Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

mardi 17 octobre 2017

Passeurs, tome 2 : Aja Lind de Lucille H. James


*Chronique de Sandrine*

"Jeff soupira. Tenter d'avoir une conversation sérieuse avec Aja revenait à entamer une partie d'échecs avec un malade au dernier stade de l'alzheimer."

Auteur : Lucille H. James
Éditions : Nats
Genre : Fantasy / Fantastique
Année de parution : 2017
Pages : 316

Résumé :

Jeffrey Horlaw est parvenu à s'enfuir de justesse du monde d'Ithilnin. Il a manqué d'y laisser sa vie, et sa santé mentale. Aja Lind, 16 ans, n'éprouve qu'un intérêt limité pour les choses de ce monde. Elle occupe ses journées entre sa passion pour les chats et les films du genre obscurs. Lorsqu'un groupe de miliciens armés fait irruption dans leur lycée, Jeff et Aja s'enfuient, jusqu'à atteindre un univers parallèle. Embarquée dans un biplan poussif, propulsée dans une ville cosmopolite et magique, Aja fait la connaissance d'un peuple adorateur des démons, d'un Prince-Oracle, et d'un guépard qui parle. Quand à Jeff, il devient le meneur rétif d'un groupe de Passeurs envoyés à Tirana Kala pour y retrouver l'Oracle de la Mort. Ils auraient mieux fait de rester chez eux.

Avis : 

Merci aux éditions Nats pour ce service presse.

Voici une suite que j'attendais avec beaucoup d'impatience. J'ai lu le premier tome au début de l'année (voir ma chronique par ici) et l'attente commençait à être longue. C'est un livre que j'avais beaucoup apprécié et la fin laissait en suspens beaucoup de questions surtout sur l'avenir de Jeffrey, ce jeune garçon qui tombe par hasard dans un autre monde alors qu'il recherchait un ami;

Ce second tome reprend là où on a laissé Jeffrey. Il est retourné dans on monde et mène une vie routinière sans beaucoup de saveur. Ses parents ont déménagés dans un appartement en banlieue où Jeff ne se sent pas très à l'aise notamment à cause de ses parents. Au lycée, il est un peu un paria du fait de ce qui s'est passé auparavant. Autour de lui, beaucoup croient qu'il est un tueur, un garçon violent. Seule Aja accepte sa compagnie. Il faut dire que la jeune fille est un peu particulière et vit dans son monde. Mais un jour, les miliciens refont surface et Jeff doit se réfugier à Ithilin en compagnie d'Aja. La vie pleine de rebondissements et de surprises de Jeff va pouvoir reprendre.

Ce livre est un peu plus posé que le précédent. On découvre plus en profondeur la politique du pays ainsi que tous les enjeux auxquels est confronté Jeff. Il doit alors essayer de se montrer digne et fort pour réussir la mission qu'on lui a confié mais c'est loin d'être gagné. Jeffrey découvre une partie de ce monde où tout est nouveau pour lui, de même que les légendes qui ont ici une place importante. Il fait de son mieux. Ce personnage est vraiment touchant par son réalisme. Tout n'est pas simple pour lui, il commet des erreurs mais essaie  toujours de prendre sur lui pour réussir et surtout prouver aux autres qu'il n'est pas aussi faible qu'ils le voient.
J'ai apprécié Aja, cette fille énigmatique qu'on pourrait penser qu'elle est un peu folle. Pourtant, au fil des pages, elle va se révéler et être une personne vraiment étonnant. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur elle mais peut-être que dans la suite, ce personnage sera plus approfondi.

Le final est grandiose. L'auteur nous fait vivre une véritable bataille où tout ce jouera. Les révélations sont nombreuses et j'ai vraiment été surprises par certaines. Je ne m'y attendais pas du tout ! 

Une très belle suite plus riche que le premier tome.