mardi 19 septembre 2017

Le réservoir de Sauta de Emmanuelle Amadis


*Chronique de Sandrine*

"Calix ne voulait pas être invisible. Il désirait exister, au moins pour elle... Surtout pour elle."

Auteur : Emmanuelle Amadis
Éditions : Rise
Genre : Romance / Fantastique
Année de parution : 2017
Pages : 525

Résumé : 

Des personnages aux passés douloureux et aux démons invisibles qui les dévorent... Alimenter le réservoir de Sajuta est vital pour que Sehir puisse enfin se relever de la catastrophe qui a bien failli décimer toute sa population. Calix, lui qui a commis l'irréparable, tente sans relâche de s'amender en cherchant comment le remplir durablement. Paria au sein de son peuple, il est pourtant celui qui trouvera un saju parmi les humains. Cet être qui, par sa nature, parviendra peut-être à les sauver et à permettre au réservoir d'illuminer à nouveau leur monde. Mais si Sofia est l'espoir d'un monde dont elle ignore tout, à l'instar de Calix, elle a des démons intérieurs qui la torturent et pourraient bien la détruire avant d'avoir accompli le prodige qu'on attend d'elle. Sofia survivra-t-elle à sa rencontre avec un être qui convoite ses émotions ? Toutes ses émotions ? Embarquez avec Calix et Sofia dans une histoire sombre au premier abord, mais pleine d'espoir et de lumière, qui parle de reconstruction, de pardon... et d'amour ! 

Avis : 

Merci aux éditions Rise pour ce service presse.

Voici le premier livre édité par cette maison d'éditions nouvellement créée. Je peux déjà vous dire qu'ils frappent fort avec ce titre qui nous embarque dans un monde où les émotions sont très importantes pour la survie des habitants de Sehir. Avant de parler de l'histoire en elle-même, je voudrais vous parler de la couverture car pour moi, une belle couverture est un détail important pour m'inciter à acheter, plus important des fois que le résumé. Ici, elle est juste sublime et reflète parfaitement l'histoire qui se cache à l'intérieur des pages. L'illustration est donc parfaite, pas trop chargée et remplie de magnifiques couleurs.

Passons à l'histoire. Dès les premières pages, on rencontre Calix qui vient sur Terre pour remplir des récipients grâce aux émotions qui l'entourent. Il décide de s'installer dans un restaurant pour avoir plus de chance de les remplir au plus vite. Il tombe alors sur une jeune femme timide et réservée qui possède un don étrange : celui d'avoir des émotions très fortes en permanence. Sofia est une auteure à succès qui vit pleinement l'écriture de ses romans. Elle ressent toutes les émotions de ses personnages. Calix décide alors de la surveiller et surtout de la protéger car c'est une source d'émotions indispensable à la survie de son peuple. Il s'aperçoit très vite qu'elle a un effet bénéfique sur lui et lui fait oublier ses démons qui le hantent depuis un tragique accident.

Au début de la lecture, on se pose beaucoup de questions notamment sur le fameux réservoir de Sajuta (sa fonction, comment il se remplit...) ainsi que sur Calix et ses démons. L'auteur, avec sa plume fluide et agréable à lire, nous livre les réponses petit à petit pour que le lecteur ne perde pas pied dans cet univers. Le fait de vivre des flash-back sur la vie de Calix met une certaine proximité avec ce personnage. On s'attache à lui, on s'émue de sa terrible épreuve qu'il a dû traverser. La relation qu'il entretient avec Sofia est une très belle histoire. On a envie d'y croire, d'essayer de les aider pour que cette relation perdure malgré les épreuves et les doutes.

La jeune femme est un personnage complexe qui est bien décrite par l'auteur. Sofia est une femme a l'esprit fragile qui essaie de rester les pieds sur terre et ne surtout pas tomber dans la folie. Écrire devient donc son échappatoire pour essayer de rester lucide. 
Deux autres personnages font leur apparition au fil des pages. Tout d'abord, Izaro, la reine du peuple de Calix. C'est une femme qui, aux premiers abords, est assez détestable mais finalement j'ai changer de point de vue au cours de ma lecture. Ensuite, on fait la connaissance de Victor, un homme éprit de la mauvaise femme qui a lentement sombré dans la folie. Il rencontre Sofia lors d'un séjour dans un hôpital psychiatrique. C'est le début de leur étrange relation que peu de personnes comprennent.

J'ai adoré ma lecture, me plonger dans le monde de Calix. L'auteur a créé un univers riche et complexe. Grâce à sa merveilleuse plume, j'ai plongé dedans sans aucune difficulté, m'imaginant ce fameux réservoir avec le village autour. D'ailleurs, j'ai eu du mal à lâcher ce livre tellement qu'il est prenant, que les personnages sont attachants. C'est vraiment une belle découverte.

Si les autres livres édités par les éditions Rise sont ce niveau là, je sens que je vais me régaler et surtout attendre avec une grande impatience leur prochaine parution ! 

Une très belle romance dans un univers qui m'a complètement charmée.

1 commentaire: