mardi 8 août 2017

silo, tome 3 : générations de Hugh Howey


*Sandrine*

"C'est tout le problème avec la vérité, dit Darcy. Les menteurs comme les honnêtes gens prétendent la détenir. Ce qui plonge les gens comme moi dans un sacré dilemme."

Auteur : Hugh Howey
Éditions : Le livre de poche
Genre : Science-fiction
Année de parution : 2017
Pages : 544

Résumé :

À la suite d'un soulèvement, les habitants du silo 18 sont face à une nouvelle donne. Certains embrassent le changement, d'autres appréhendent l'inconnu.
Personne n'est maître de son destin. Le silo est toujours sous la menace de ceux qui veulent le détruire. Et Juliette sait qu'elle doit les arrêter. La bataille pour le silo a été gagnée. La guerre pour l'humanité ne fait que commencer.

Avis : 

Et voilà, on arrive au terme de cette sublime trilogie post-apocalyptique que nous a offert Hugh Howey. J'ai eu envie de freiner ma lecture de ce troisième tome pour rester un peu plus longtemps dans ce monde très réaliste dans lequel évoluent Donald, Juliette, Lucas, Solo et bien d'autres pour qui j'ai vibré, j'ai eu peur, j'ai été émue. Ces personnages vraiment attachants, je dois malheureusement les quitter avec une petite larme au coin de l'oeil.

Silo générations commence à la fin du premier et deuxième tome. Juliette doit faire face à tout ce qu'elle a pu découvrir au sein du silo 17. En retournant dans son propre silo, le 18, elle met en place deux gros projets un peu dingues qui ne plairont pas à tout le monde. Elle doit alors se montrer convaincante et faire en sorte de sauver le maximum de monde. Quant à Donald, il a décidé de tout faire pour sauver le silo 18 quitte à mettre sa propre vie en danger. Pour réussir le but qu'il s'est fixé, il décide de réveiller sa soeur pour qu'elle puisse l'aider.
Pour l'histoire, je ne vais pas vous en dire plus sinon je risque de vous gâcher la surprise surtout si vous n'avez lu les autres tomes.

Dans ce tome, le rythme est soutenu. Les évènements s'enchainent sans cesse, il n'y a pas un seul temps mort et cela dès les premiers pages. Les actions se bousculent, les pages se tournent à une vitesse fulgurante. On tremble pour tous ces personnages qui remplissent ce monde. J'ai eu envie de tous les sauver (bon sauf un qui est vraiment antipathique même si au début je trouvais ces raisons louables).
De plus, l'alternance de point de vue entre Juliette et Donald donne un sacré rythme. Depuis le début de cette trilogie, c'est un des points forts car cela permet de savoir ce qui se passe à différents endroits et donc d'avoir un point de vue d'ensemble sur ce monde. Certaines révélations de ce livre font froid dans le dos ! Les hauts gradés ont fait des choix un peu radicaux concernant les populations des silos et on peut se demander ce que serait devenu le silo 18 sans Donald ou sans quelqu'un comme Juliette pour qui se battre pour la vérité et surtout pour la liberté est devenu un combat de tous les jours mais rien n'est gagné d'avance...

Quant à la fin, je la trouve très bien. Elle conclue comme il faut cette trilogie tout en restant ouverte pour faire place à l'imagination du lecteur. Un choix audacieux de l'auteur que j'approuve totalement.
Un vrai coup de coeur pour cette trilogie où aucun tome ne m'a déçu. Assurément, je vais suivre cet auteur et continuer à lire sa plume qui nous embarque facilement dans son univers.

Un fin sublime qui boucle cette trilogie en beauté. 
Un gros coup de coeur ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire