jeudi 20 avril 2017

Demonica, tome 6 : Brûlante rédemption de Larissa Ione


* Chronique de Julie *


"- Bonne chance, vieux. (Wraith lui donna une tape l'épaule.) Pour un ange, tu ne crains pas.
- Merci. Pour un démon... tu crains.
- Parce que je suis à moitié vampire ?
- Mouais... On va dire ça..."


Auteur : Larissa Ione
Édition : Milady
Genre : bit-lit, romance
Année de parution : 2016
Pages : 450






Résumé : 

Reaver est un ange au lourd passé et à l’attitude tout sauf angélique. Suffisamment puissant pour se battre aux côtés des meilleurs guerriers et assez fou pour risquer ses ailes au cours d’une mission en enfer... Car pour sauver Harvester, ange devenue démone sur ordre du paradis, de l’éternité de torture qui lui est promise, il devra l’enlever à Satan lui-même. Mais même s’il parvient à la tirer des flammes, le chemin vers la rédemption sera en enfer.


Avis :

Après avoir terminée la série Les Cavaliers de l'Apocalypse, je continue sur ma lancée en lisant le tome 6 de Demonica. Il se trouve que ce tome vient chronologiquement juste après le tome 4 des Cavaliers, suivant l'histoire de près. Autant lire les Cavaliers de l'Apocalypse sans lire Demonica est possible, autant l'inverse n'est pas vrai arrivé à ce tome-ci.

On retrouve les personnages là où on les avait laissé. Harvester, l'ange-déchu est séquestré en Enfer, subissant les pires tortures imaginables. Reaver souhaite aller la chercher après tout ce qu'elle a fait pour aider à enrayer l'Apocalypse mais également pour l'avoir sauvé lui au cours du tome précédent.

Reaver, l'ange au passé trouble... qui ne se souvient de rien avant les 30 dernières années. Un personnage qui m'a beaucoup intrigué depuis les débuts de la série et encore d'avantage depuis la révélation à la fin de Pestilence (tome 4, Cavaliers de l'Apocalypse), en effet il est le père des 4 Cavaliers.

Dans ce tome deux choses m'ont vraiment plu : la majeure partie se passe en Enfer et l'on en apprend beaucoup sur le passé de Reaver et Harvester, sur le Paradis, les Anges.

L'Enfer y est vraiment bien décrit, avec des zones assez effroyable et d'autres plus.. disons... Soft. Larissa a su le rendre réel et complexe.

Reaver a toujours été attiré par Harvester, un bien dangereux attrait... Et ce fut très agréable de les voir se découvrir, d'apprendre d'avantage sur le passé de Reaver, ce qu'il était avant mais également de voir un aperçu de ce qu'était Harvester avant de choir du Paradis. Grâce à cette revisite du passé on entrevoit également le Paradis et les règles strictes qui y sont imposées.

Les Cavaliers sont toujours là, même si beaucoup moins présent. Par contre on retrouve l'hôpital des démons (où se passe la majorité des précédents tomes de Demonica). J'ai vraiment apprécié ce retour et cette ambiance où les démons ne sont pas forcément mauvais ou alors le sont de façon assez effrayante. On revoit dont les frères (et soeur) Seminus : notamment Wraith dont les réparties sont toujours empli d'humour.

On découvre également un autre personnage mystérieux : Dr Blasphème qui, sans aucun doute se retrouvera dans le prochain tome (oui j'ai déjà acheté la suite ^^), accompagnée de Revenant, l'ange sombre assez flippant et tout aussi inconnu.


Quand le passé rattrape le présent, accrochez-vous pour un voyage en Enfer...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire