vendredi 31 mars 2017

Psi-changeling tome 7 : Souvenirs ardents de Nalini Singh



* Chronique de Julie *


"- Que vas-tu faire si je refuse de manger ?
- T'attacher à une chaise et attendre que tu te décides à coopérer. Puis je te ferai avaler chaque bouchée moi-même."


Auteur : Nalini Singh
Édition : Milady
Genre : bit-lit, romance
Année de parution : 2013
Pages : 430






Résumé : 

Devraj Santos n’a jamais hésité à se salir les mains pour protéger les siens. Lorsqu’il trouve sur son territoire une jeune femme inconsciente, torturée et amnésique, il devrait l’éliminer. Pourtant, il ne peut se résoudre à la blesser. Dépouillée de ses souvenirs et programmée pour tuer, Katya Haas doit combattre la folie qui la menace. Dev est son seul espoir. Mais pourquoi l’homme qui risque d’être sa prochaine cible lui accorderait-il sa confiance ?

Avis :

Cela fait longtemps que j'ai lu ce livre, et j'avoue que c'est celui qui m'a le moins marquée. J'ai dû le feuilleter à nouveau pour avoir les idées fraiches et écrire cette chronique.

On retrouve ici Devraj Santos, le chef des Oubliés, ces Psis qui, il y a 100 ans ont déserté le Net pour vivre parmi les Humains et les Changelings. Mais surtout afin d'échapper au protocole Silence. A cause de ce métissage avec des Humains et Changeling, on découvre que les Oubliés commencent à développer des aptitudes Psi particulières et encore inconnues. J'ai apprécié cette touche, montrant que les Psis ne sont pas un peuple figé.

Katya Hass, une Psi torturée par Ming LeBon (qu'on apprend à détester de plus en plus au fil des tomes) est envoyée vers Dev dans le but de l'assassiner. Katya est en fait Ekaterina, une M-Psi et Tp-Psi de puissance moyenne qui travaillait dans le laboratoire avec Asshaya (vu dans le tome 6).

Par beaucoup d'aspect le comportement de Devraj se rapproche des changelings, il est possessif et autoritaire, mais d'un autre côté son étrange pouvoir (que je ne spolierai pas) le pousse à être très froid, le rapprochant également des comportements de Psi soumis à Silence.

Je n'ai pas trop accroché à ce couple, il est certes intéressant mais ce que j'ai trouvé le plus intéressant dans ce livre est le fil rouge de cette série. Le côté politique d'un peuple contrôlé par le Conseil Psi. Ce même Conseil qui n'hésite pas à employer tous les moyens nécessaires pour ce débarrasser des Oubliés, même les plus radicaux.

Le récit est entre-coupé de lettre narrant l'histoire d'une Psi au moment de l'instauration de Silence. Une Psi qui, inquiète par les implications de ce protocole va tout faire pour se battre et garder ses sentiments ancrés en elle. On assiste ainsi à la création des Oubliés. J'ai vraiment adoré cet aspect de l'histoire, cela permet d'avoir un oeil sur le passé qui, au fil des tomes, se révèle peu à peu.

Une romance enveloppé de complots politiques promettant des évènements majeurs qui risque de bouleverser l'équilibre du monde de Nalini...

jeudi 30 mars 2017

Max et Lapin de Astrid Desbordes et Pauline Martin


*Chronique de Sandrine*



Auteur : Astrid Desbordes
Illustrateur : Pauline Martin
Éditions : Nathan
Genre : Album jeunesse
Année de parution : 2017
Pages : 24



Résumé : 

Max est très fâché contre Ginger. Ginger aussi est très fâchée.
Alors maman a une idée : et s'il faisait une tarte à la colère ?



Avis : 

Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

Ce livre appartient à une série, Max et Lapin, qui nous plonge dans le quotidien de Max, un petit garçon espiègle, qui découvre la vie aux côtés de son amie, la pétillante Ginger, et de Lapin son fidèle doudou.

Ce qui est drôle ici, c'est que mon fils a aussi un doudou en forme de lapin alors il peut vraiment se mettre à la place de ce petit garçon.

Max et Ginger jouent au parc quand ils se disputent soudain. La maman a une merveilleuse idée : faire une tarte à la colère. Ensemble, ils la fabriquent et finalement la colère se dissipe pour laisser place aux rires.

C'est un livre tout mignon rempli de jolis dessins très colorés, agréable à regarder. Je trouve que l'idée de la maman est originale et pourquoi pas essayer cette technique pour voir si cela fonctionne vraiment.


Auteur : Astrid Desbordes
Illustrateur : Pauline Martin
Éditions : Nathan
Genre : Album jeunesse
Année de parution : 2017
Pages : 24

Résumé : 

Max et Ginger font la course. Mais Max sent quelque chose de lourd sur ses fesses.
Vraiment, se dit-il, une couche, ce n'est pas pratique pour la course.


Avis : 

Une jolie histoire qui raconte comment Max décide de se mettre sur le pot et d'enlever sa couche qui n'est vraiment pas pratique.



De jolis dessins accompagnent cette histoire. On reste vraiment dans l'esprit de la série avec des étapes à passer pour les plus petits, expliquer d'une manière qu'ils peuvent comprendre pourquoi ils doivent le faire. Je trouve cela très bien et permet peut-être d'être un élément déclencheur pour la propreté.

Ces deux tomes sortent le 6 avril et deux autres verront le jour le 8 juin. Ils sont conseillés à partir de 2 ans.





mercredi 29 mars 2017

Coeur piment de Cathy Cassidy


*Chronique de Sandrine*

"La famille ne se résume pas au lien du sang. Elle inclut tous ceux à qui ont tient et sur qui on peut compter."

Auteur : Cathy Cassidy
Éditions : Nathan
Genre : jeunesse
Année de parution : 2017
Pages : 105

Résumé :

Je m'appelle : Ash
Mon âge : 18 ans
Je suis : le petit ami de Honey
Mon style : sweet à capuche et sac à dos
J'aime : Honey
Je rêve : de faire le tour du monde
Mon problème : sans Honey, je n'ai plus aucun plaisir à voyager...

Avis : 

Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

Ce livre est petit par sa taille qui est un format original et peut se glisser partout, mais aussi par son nombre de pages. L'histoire en elle-même fait 80 pages, il s'agit d'une nouvelle qui n'est pas la suite de la série des filles au chocolat mais un hors-série qui est basé sur un des personnages secondaires. La couverture est fidèle à l'esprit de la série c'est à dire toute colorée et gourmande à souhait, on ne peut que craquer devant ce petit livre tout mignon.

La lecture est très rapide, idéale pour se faire un petit break dans sa journée ou pour le lire en entier le soir même.

Cette nouvelle est axé sur Ash, le petit copain australien de Honey. Ash est parti en vadrouille dans le monde entier et commence à se poser des questions sur son avenir, sur ce qu'il souhaite vraiment faire mais surtout sur sa relation avec Honey car la relation à distance n'est pas toujours simple à gérer.

La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire mais cette histoire est vraiment courte. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur les voyages de Ash, ses rencontres et ses pensées au cours de ses tribulations. Honey n'est pas vraiment présente dans ce livre puisque l'histoire est centrée sur Ash. Je ne vais pas vous parler de ce qu'il y a vraiment entre ces pages car l'histoire est tellement courte que j'aurai bien du mal à ne pas vous dévoiler ce qu'il y a dedans.

Ce hors-série qui clôt cette série n'était pas vraiment nécessaire je pense. Cathy Cassidy reste tout de même une excellente Auteure qui nous aura fait vivre de belles aventures avec cette saga. 

Une petite nouvelle avec une couverture à croquer ! 

lundi 27 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #42

Bonjour!

Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?

   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que j'ai lu la semaine passée : 



Ce que je suis en train de lire : 

Jim Heron est capable du meilleur comme du pire. C'est la raison pour laquelle il a été choisi pour décider du sort de la Terre. Mais Devina, la démone sans pitié, est une adversaire farouche prête à tout pour apporter la victoire à son camp. Y compris amener dans le jeu une humaine innocente : Sissy. Un coup qui pourrait s'avérer fatal pour Jim qui joue son coeur et sa vie dans cette partie.

Ce que je vais lire ensuite : 


* Julie *
Ce que j'ai lu la semaine passée :



Ce que je suis en train de lire :

La fin des temps approche. Les cavaliers de l'Apocalypse devront choisir de préserver leur humanité et combattre aux côtés du Bien ou au contraire embrasser leur destinée et déchaîner l'enfer sur Terre. 

Thanatos, le plus mortel des cavaliers, a enduré des milliers d'années de solitude et d'abstinence pour empêcher la fin des temps. Pourtant il suffira d'une nuit avec la séduisante guerrière Aegie, Regan Cooper, pour réduire à néant des siècles d'efforts. Mais leur étreinte enfiévrée aura une conséquence pire que l'Apocalypse : Regan va tomber enceinte. Et lorsque Thanatos parviendra à dépasser sa colère d'avoir été manipulé par la jeune femme, il va comprendre que pour empêcher Armageddon, il doit sacrifier la seule chose qu'il a jamais désirée : une famille.

Ce que je vais lire ensuite :

samedi 25 mars 2017

Psi-changeling, tome 6 : Marques de feu de Nalini Singh

* Chronique de Julie *



"Le hurlement du loup s'éleva au-dessus de la ville, lugubre et si désespérément triste que tous ceux qui l'entendirent sentirent leur coeur frémir de chagrin [...] un grand loup gris se tenait devant un léopard inconscient. Le loup lui léchait le museau et lui tapotait le visage pour tenter de le réveiller."


Auteur : Nalini Singh
Édition : Milady
Genre : bit-lit, romance
Année de parution : 2013
Pages : 469






Résumé : 

Qui se ressemble s’assemble... Si Mercy, sentinelle de DarkRiver, est une jeune femme sensuelle, elle est aussi une redoutable combattante et une panthère insoumise. De nombreux mâles s’y sont cassé les dents. Et le dernier en date est un loup : Riley Kincaid, lieutenant de la meute SnowDancer. Mais lorsqu’un brillant chercheur changeling est enlevé, Mercy et Riley sont contraints de faire équipe pour retrouver le jeune homme avant que ses mystérieux ravisseurs décident de l’éliminer. Aux prises avec un terrible complot, les deux dominants devront accepter les compromis...

Avis :

Pour la première fois le couple phare de ce livre est composé de deux changelings : Mercy de DarkRiver (léopard) et Riley de SnowDancer (loup). Deux dominants qui refusent de plier devant l'autre. Un couple qui se promet explosif.

Dès le prologue on voit que le livre va être centré sur les changelings et leurs nature à la fois animal et humaine. Des personnes qui ressentent les choses d'une façon plus intense que les humains et possédant l'instinct de leur animal. Les dominants changelings sont souvent traités comme sur-protecteur ayant des tendances disons agressives envers les personnes qui oserait blesser ou faire du mal à leur proches.

Comme je le disais plus haut Mercy et Riley sont tout deux dominant avec un sacré caractère et une loyauté envers leur meute respective à toute épreuve. Des étincelles apparaissent rapidement entre les deux. Mercy est la dernière Sentinelle célibataire de DarkRiver et cela lui pèse, malheureusement il est rare d'être aussi dominante pour une femme et cela rend donc difficile de trouver un compagnon à la hauteur. De l'autre côté Riley est le frère de Brenna (torturé dans le tome 1), l'agression de sa soeur le rend encore plus dominant et possessif, au bord de la tyrannie. C'est un couple qui se complète bien et qui surtout s'équilibre parfaitement. Ils sont tous les deux au fait de leurs différentes émotions et cela change des tomes précédents où le Psi du couple devait d'abord s'affranchir de Silence.

Du côté de l'intrigue, on voit les actions de plus en plus agressives et dangereuses des membres du Conseil Psi qui commence à se transformer en véritable guerre ouverte. Les humains également commencent à se dévoiler et à se montrer dangereux, ils prennent une place très importante dans le conflit qui se déroule essentiellement en Californie. Car c'est dans cet Etat que vivent les deux meutes changelings les plus puissantes du pays (et voir de la planète), mais également car c'est au sein de ses meutes que des Psis ont fuit Silence.

Les humains au travers de l'Alliance Humaine monte en puissance. Cette dernière est prête à n'importante quoi pour faire comprendre aux Psis et  aux Changelings qu'ils ont aussi leur place dans la société, quitte même à utiliser la violence.

Les autres personnages des tomes précédent sont toujours aussi présents. C'est un véritable plaisir de voir leur évolution et ce n'est pas juste de la figuration, ils font partie intégrante de l'intrigue et nous permettent de s'enfoncer un peu plus dans ces meute de félins et de loups.

On retrouve également le Fantôme, personnage mystérieux et intriguant, avec qui on peut partager l'inquiétude d'une extinction des Psi si le protocole Silence venait à se briser... A voir dans les prochains tomes...

Un couple explosif et sensuel entre deux changelings aux caractères de feu...

jeudi 23 mars 2017

L'abîme au bout des doigts de Olivia Billington

* Chronique de Julie *



"Et si, au lieu de fuir, on acceptait ce pouvoir ? Et si on s'en servait pour... se débarrasser de la vermine ?"



Auteur : Olivia Billington
Édition : Nats éditions
Genre : thriller, fantastique
Année de parution : 2017
Pages : 257








Résumé : 

Ailina et Gabriel sont unis par le sang, mais aussi par un étrange don. D'un simple contact, il repère les meurtriers. D'un simple contact, elle les élimine. Cependant, cette faculté secrète réclame son tribut.
Alors que Gabriel souhaite y renoncer, Ailina en jouit et s'égare... De rencontres en découvertes, sauront-ils faire face au danger ?

Avis :
Merci à Nats éditions pour ce service presse.

Lorsque j'ai lu le résumé, je me suis dit "pourquoi pas ?". Et bien, j'ai hélas eu tord... On entre ici dans une histoire sombre dès le départ. Après tout, leur pouvoir est de tuer les meurtriers. Malheureusement, l'histoire n'est pas juste sombre... elle devient de plus en plus noir au fil de la lecture voir glauque par moment et cela m'a vraiment refroidi (sans mauvais jeux de mots).

L'histoire aurait pu être vraiment pas mal, mais j'ai trouvé les personnages, très bien construit certes, mais dont les interactions semblaient presque impersonnelles. Je n'ai vraiment pas réussi à entrer dans leurs peaux. Et autant certains livres m'ont fait pleurer comme une madeleine ou rire intérieurement. Autant celui-ci n'a pas réussi à me transmettre ses émotions. Les seules passages qui ont pu entrainer une réaction chez moi, ont entrainé une sorte de déprime sur le monde, or je suis presque que sûr que ce n'était pas du tout le but recherché...

L'atout que j'avais trouvé à ce livre était le côté fantastique mais encore une fois on n'en apprend que très peu sur leur don, le peu que l'on sait est dans le résumé... ce qui est très dommage à mon goût.

Au final, j'ai hésité à arrêter de lire, à abandonner, mais je déteste faire cela, alors j'ai continué. Et la fin m'a vraiment disons... porté un coup. Je n'ai eu qu'une hâte : commencer un livre plus joyeux avant dormir...

Un livre tellement sombre qu'il en devient déprimant...

Mort sur la Jogne de Antoinette Bourquenoud


*Chronique de Sandrine*

"Célestin remarqua la légère hésitation de sa grand-mère. Il commençait à regretter de ne pas l'avoir interrogée plus tôt sur le passé de sa famille."

Auteur : Antoinette Bourquenoud
Éditions : Montsalvens
Genre : policier / historique
Année de parution : 2017
Pages : 251

Résumé : 

Paris, 8 juin 1782.
Un rendez-vous avec la dame qu'il espère conquérir, le bal que donne le roi Louis XVI en l'honneur de ses invités russes : la journée du jeune Célestin Frignac s'annonce exceptionnelle. Elle va l'être, au delà de tout ce qu'il pouvait imaginer ! Il prendra la route pour les Préalpes fribourgeoises, découvrira la vallée de la Jogne. Les réminiscences d'un drame vieux de vingt ans, un meurtre sordide : ses premiers jours à Charmey seront loin d'être aussi mornes qu'il le craignait !

Avis : 

Merci à l'auteur pour ce service presse.

Un jour, une bonne surprise m'attendait dans ma boite mail ! L'auteur Antoinette Bourquenoud que j'ai pu découvrir grâce à son premier livre "Tanao et le couple de brume" (voir par ici la chronique) m'a contactée pour me proposer de découvrir son second livre qui est d'un genre totalement différent du premier. J'ai accepté avec joie vu que j'avais gardé un très bon souvenir de ma lecture précédente.

L'auteur s'attaque ici au genre policier sous fond d'historique. Ce genre de livre est loin d'être ma spécialité mais avec sa plume fluide et très agréable à lire, elle a réussi à me transporter au 18e siècle dans la charmante région du val de Charmey que j'ai été enchantée de découvrir. Bien que ce soit un livre historique, l'auteur n'en a pas trop fait avec le vocabulaire d'époque. Il y a juste ce qu'il faut pour s'imaginer être dans la bonne période et que la lecture ne soit pas alourdie par ce vocabulaire peu habituel à l'heure d'aujourd'hui.

L'intrigue est rapide mais fluide. L'auteur arrive à mener son lecteur là où elle veut sans le perdre malgré la multitude des personnages au début du livre et le rythme soutenu de cette histoire. Les chapitres sont courts et de temps en temps un joli dessin accompagne le début du chapitre. J'ai trouvé cela vraiment agréable d'autant plus que le personnage principal dessine tout au long des pages. On peut alors facilement s'imaginer que ce sont ses dessins et cela donne encore plus de profondeur au contenu du texte.

Malgré un livre court, l'auteur réussit à faire en sorte que ces personnages ont une vraie personnalité et que l'on s'attache à eux. Il n'y a pas de longues descriptions pour ne pas casser ce rythme rapide et c'est tant mieux ! Comme Célestin, je voulais à tout prix connaitre la vérité au sujet du mystérieux secret qui entoure sa famille. J'ai eu peur pour lui à de nombreuses reprises.

Le final est surprenant. Je ne m'attendais pas à cela même si j'avais quelques idées en tête qui me sont venues au fil des pages. Cela est vraiment important pour moi car dans ce genre de livre, si on devine la fin avant d'avoir fini la lecture, le plaisir est quelque peu gâché ! C'est une très belle fin qui conclut à merveille cette intrigue.

Encore une fois, je suis sous le charme de la plume de l'auteur que j'ai été ravie de retrouver.

mercredi 22 mars 2017

Il était 3 fois : Boucle d'or et les trois ours



*Chronique de Sandrine*

Auteur : Christine Naumann-Villemin
Illustrateur : Laurent Simon
Éditions : Nathan
Genre : Album Jeunesse
Année de parution : 2016
Pages : 54



Résumé :

Un grand conte classique réinventé 3 fois... pour 3 fois plus de rigolade !


Avis :

Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

C'est un grand album jeunesse rempli de dessins aux couleurs vives. Les dessins en eux-même se m'ont pas beaucoup plu mais je pense qu'ils plairont aux plus jeunes grâce à leurs couleurs. Je les ai trouvé un peu trop brouillon pour mon oeil adulte.


L'auteur s'amuse à réécrire l'histoire de Boucle d'or et les trois ours de façon très originale.


Dans la première histoire, c'est un caniche qui découvre un nouveau foyer. Dans le seconde, il s'agit d'un inuit perdu sur la banquise. Et la dernière, l'auteur inverse les rôles entre la petite fille et les trois ours.


J'ai été étonnée du résultat. L'auteur change un seul élément de l'histoire mais cela change tout le reste ! C'est original. L'histoire qui m'a fait le plus sourire c'est la dernière ! 

 Une jolie façon de faire découvrir les contes de notre enfance aux plus jeunes.

mardi 21 mars 2017

Le garçon qui venait du réacteur 4 de Orest Stelmach

*Chronique de Sandrine*

"Nadia poussa un cri. Ce n'était pas une crise cardiaque. Quelqu'un lui avait tiré dessus. Mais qui ?"

Auteur : Orest Stelmach
Éditions : Smart Cat
Genre : Thriller
Année de parution : 2017
Pages : 402

Résumé : 

Nadia ne garde pas de souvenirs heureux de son père. Homme solitaire et colérique, il a trouvé la mort lorsqu'elle n'avait que treize ans, laissant son passé enveloppé de mystère.
Lorsqu'un étranger prétend avoir connu son père durant sa jeunesse en Europe de l'Est, Nadia accepte de le rencontrer, et assiste à son exécution en pleine rue. Dans son dernier souffle, il lui révèle un indice incompréhensible, un indice qui envoie Nadia dans une chasse au trésor entre New York et l'Ukraine, terre de ses ancêtres.
Elle y rencontrera un allié improbable : Adam, jeune prodige de hockey sur glace qui s'entraîne sur les bassins de refroidissement gelés de Tchernobyl. Traumatisé physiquement et psychologiquement par les radiations, Adam cache un secret qui pourrait changer le cours du monde... à condition que Nadia le protège assez longtemps.

Avis : 

Merci au site Livraddict et aux éditions Smart Cat pour ce service presse.

J'aime beaucoup ce genre de services presse car ils permettent de découvrir de nouvelles maisons d'éditions et de nouveaux auteurs. Celle-ci nous vient du canada et je suis ravie d'avoir pu la découvrir à travers cette histoire. Dès la lecture du titre, ma curiosité a été piquée pour ce livre. J'aime beaucoup découvrir des histoires qui se passent en rapport à ce qui s'est passé à Tchernobyl. Cela me permet également dé découvrir un beau pays dont on ne parle pas assez à mon goût.

Dès les premières pages du livre, on entre dans le vif du sujet avec une scène qu'on comprendra vraiment au fil des pages. Mais passé ce premier chapitre, l'histoire en elle-même met du temps à démarrer. Une fois bien en place, l'action est continue. Il n'y a pas un seul temps mort. L'histoire est d'ailleurs digne d'un film d'action entre meurtres, mafia et course poursuite.

On fait la rencontre de Nadia Tesla, une jeune femme qui vient de perdre son travail hautement rémunéré dans la finale et qui essaie tant bien que mal à en retrouver mais cela s'avère être une tâche compliquée.
Un jour, elle est contactée par un homme qui prétend avoir connu son père. Elle décide alors de le rencontrer mais malheureusement ce rendez-vous tourne court lorsque le mystérieux homme est abattu devant ses yeux dans la rue. Commence alors une aventure non sans risque pour la jeune femme qui la conduira sur sa terre natale : l'Ukraine.

Le rythme de cette histoire est vraiment rapide avec des chapitres très courts. Peut-être même un peu trop rapide car de temps en temps je me sentais un peu perdue face à tous ces évènements qui ne cessent de survenir sans temps mort, sans le temps de souffler pour bien intégrer toutes les informations. J'ai même dû relire certains passages pour être sûre de n'avoir rien loupé ! 

Les personnages sont réussis notamment Nadia Telsa qui a une forte personnalité et qui ne se laisse pas abattre au moins petits pépins qui se mettent en travers de sa quête de vérité. Par contre, j'ai été étonnée par les ressources qu'elle dispose. Elle est ingénieuse et rusée. Elle arrive à faire ce qu'une jeune femme normale n'aurait jamais fait.
Un autre personnage m'a beaucoup plu dans ce livre. Il s'agit de Victor, un des mafieux ukrainien que Nadia rencontre. L'auteur a réussi à faire en sorte que ce personnage détestable par son statut ne le soit pas forcément au fond. Il a des aspects que j'ai apprécié même si ces activités sont loin d'être légales.

L'histoire en elle-même est agréable et j'ai passé un bon moment de lecture rempli d'actions et d'angoisse pour Nadia mais je tiens à souligner un gros point négatif qui m'a beaucoup embêter lors de ma lecture au point d'avoir envie de fermer le livre avant d'avoir fini de lire toutes les pages (chose très rare car je n'abandonne pas facilement une lecture) : c'est la traduction. S'il y a quelques fautes d'orthographes dans un livre, cela ne me gène pas plus que cela mais là le problème vient de la construction des phrases qui m'a gêner au point que des fois, j'ai du relire cinq fois la même phrase pour essayer de comprendre son sens. Je pense que le traducteur n'est pas français et qu'il a traduit mot pour mot certaines phrases. D'ailleurs, certaines d'entre elles n'avaient vraiment aucun sens. C'est vraiment dommage. J'espère que la maison d'édition règlera ce problème pour pouvoir faire connaitre cette histoire qui mérite de l'être.

Course-poursuite, mafia, meurtres sont au rendez-vous, malheureusement la traduction non. Dommage...

lundi 20 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #41

Bonjour!

Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?

   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que j'ai lu la semaine passée : 



Ce que je suis en train de lire : 

"Les maladies qui tuent dix millions de pauvres par an ne m'intéressent pas, déclara le directeur de la compagnie. Trouve-moi un truc qui tue dix mille riches par an et on en reparle."
Erica Stroud-Jones, jeune et brillante spécialiste des maladies tropicales, doit présenter les résultats de ses travaux lors d'une conférence aux Pays-Bas ; une découverte qui pourrait révolutionner la lutte contre la malaria et sauver des millions de vies. Mais à la veille de son intervention, elle disparaît, son ordinateur portable avec elle. Alors qu'un virus inconnu se répand soudain parmi les participants du congrès, Max, le compagnon d'Erica, se lance dans une course contre la montre. Il sait que s'il ne la retrouve pas, le monde devra faire face à une terrifiante pandémie...

Ce que je vais lire ensuite : 


* Julie *
Ce que j'ai lu la semaine passée :


Ce que je suis en train de lire :


Ailina et Gabriel sont unis par le sang, mais aussi par un étrange don. D'un simple contact, il repère les meurtriers. D'un simple contact, elle les élimine. Cependant, cette faculté secrète réclame son tribut.
Alors que Gabriel souhaite y renoncer, Ailina en jouit et s'égare... De rencontres en découvertes, sauront-ils faire face au danger ?

mercredi 15 mars 2017

Sex Shop Wonderland, t1 de Boris Tchechovitch



*Chronique de Sandrine*

Auteur : Boris Tchechovitch
Éditions : Nats éditions
Genre : Bd humoristique
Année de parution : 2017
Pages : 52



Résumé :

Les aventures d'un dessinateur pour enfant qui se retrouve vendeur dans un sex shop avec cabines de projection porno !
Une histoire vraie en deux tomes.




Avis : 

Merci à Nats éditions pour ce service presse.

D'habitude je ne suis pas particulièrement fan des BD humoristiques mais là, l'auteur a mis la barre haute ! On est plongé dans le monde un peu particulier d'un sex shop avec toute la clientèle farfelue qu'il peut engendrer.

Le personnage principal est dessinateur pour enfant et ne connait absolument pas ce monde. Il va donc se retrouver très vite dans des situations plus drôles les une que les autres, entre les demandes bizarres des clients, de ceux qui veulent des animaux ou bien d'autre choses encore. J'ai passé un super moment où la bonne humeur était présente à chaque page.

Bon, cette BD n'est pas forcément à mettre dans les mains de tout le monde vu le sujet mais pour tout ceux qui veulent en savoir plus sur ce qui se passe vraiment dans un sex shop, ce livre est fait pour vous.

Les dessins sont colorés et agréables. Ils sont très simples mais correspond parfaitement à l'ambiance qui se dégage des pages. 

Bonne lecture et amusez-vous bien dans ce monde étrange qu'est un sex shop ! 

lundi 13 mars 2017

c'est lundi, que lisez-vous ? #40

Bonjour!

Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?

   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que j'ai lu la semaine passée : 



Ce que je suis en train de lire : 



Finn, un orphelin, et Merrill, qui a grandi dans un foyer aimant, ont embarqué à bord d'un voilier gigantesque, sur les eaux magiques du Torrent pirate. Tous deux n'ont qu'un rêve : retrouver leur famille. Selon Ardent, le vieux magicien qui vit sur le bateau, seule la Carte des mille mondes a le pouvoir de les conduire auprès de leurs parents, où qu'ils soient. Mais les deux enfants doivent réunir les fragments de cette Carte, disséminés dans les différents monde qui traverse le Torrent pirate. Cependant, Serth, un mage maléfique, est aussi sur la piste de la Carte...

Ce que je vais lire ensuite : 



* Julie *

Ce que je suis en train de lire :

L'aventure continue dans la série à succès tandis qu un jour nouveau se lève sur le monde de Psi-Changeling...

L'équilibre entre les espèces a été bouleversé : l'accord Trinité promet une nouvelle ère de coopération entre les Psis, les humains et les changelings. Ennemis d'hier, alliés de demain, solitaires méfiants, tous sont prêts à entretenir la flamme de l'espoir.


Mais les séquelles d'un siècle de conflit sont graves, et la tension est à son comble. Alors que l'enlèvement d'une femme risque de briser la paix, le Consortium échafaude de sombres desseins concernant le symbole de l'espoir de temps meilleurs : une enfant qui est à la fois Psi et changeling. Pour la sauver, une alliance improbable s'impose...

Ce que je vais lire ensuite :


jeudi 9 mars 2017

Atomka de Franck Thilliez


*Chronique de Sandrine*

"Parfois, il vaut mieux vivre avec ses démons plutôt que de chercher à affronter le diable en personne."

Auteur : Franck thilliez
Éditions : Pocket
Genre : Thriller
Année de parution : 2013
Pages : 608

Résumé :

URSS, 1986. Hommes, terres, bêtes... l'atome a tout ravagé. Mais de Tchernobyl vient de s'échapper un mal plus terrible encore...
Paris, 26 ans plus tard. La scène de crime n'est pas banale : un journaliste mort de froid, enfermé dans son congélateur. À quoi travaillait-il ? Franck Sharko et Lucie Henebelle, de la Crim', remontent la piste... Elle les mènera au coeur de l'enfer, là où, au nom de la science, l'avenir s'écrit en lettres de sang.

Avis : 

Quel plaisir de retrouver ce couple Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Franck Thilliez nous offre à nouveau un bon thriller plein de suspense, de révélations, d'angoisse et de secrets.

Dans ce livre, on suit deux enquêtes parallèles. Tout d'abord, la résolution du meurtre d'un journaliste et celui-ci est loin d'être banal. Christophe Gamblin est retrouvé mort, attaché dans un congélateur. Cette enquête va emmener le duo au coeur d'un monde sombre, celui de l'atome, de la radioactivité avec un soupçon de froid. C'est une enquête complexe où l'auteur a réussi à nous transmettre son savoir et le résultat de ses recherches sur le monde du nucléaire sans que cela soit barbant.
De plus, cette enquête va faire voyager Franck et Lucie à travers le monde : des États-Unis en passant par l'Ukraine et la Russie. Ce voyage mènera les policiers dans un monde rempli de secrets, de recherches pas forcément orthodoxes mais surtout dans un monde où les trahisons sont nombreuses vu l'argent qui est en jeu. Encore une fois, l'auteur part d'un simple meurtre pour arriver à quelque chose de grandiose au niveau mondial.

L'enquête secondaire concerne seulement Franck Sharko qui est encore une fois en mauvaise posture. Un tueur s'en prend personnellement à lui, en lui faisant des menaces en en mettant des indices qui l'incriminent sur le lieu d'un crime. Sharko va devoir jouer au jeu du chat et de la souris pour réussir à mettre la main sur l'individu qui menace tout ce qui l'a construit dans sa vie. Il va de piste en piste, fourni par le tueur tel une carte au trésor où le but final est la rencontre ultime. Pour réussir, Sharko va devoir agir seul, dans le dos de ses supérieurs... Encore une fois, il prend des risques insensés pour pouvoir arriver à ses fins.

L'auteur nous livre, en plus de ce thriller palpitant, toute une réflexion sur le monde du nucléaire et de ses risques tant pour l'homme que pour la nature. L'auteur prend notamment l'exemple de la tragédie de Tchernobyl et vu ce qui s'est passé par la suite à Fukushima, cette réflexion prend encore plus d'importance.
De plus, on prend conscience que certains hommes politiques ou ceux qui vivent au dessus des autres grâce à leur argent peuvent faire des choses atroces au détriment du reste de la population qui n'ont pas le choix que de vivre sur ces terres maudites qui pourtant, les détruisent petit à petit.

Comme toujours avec Franck Thilliez, j'ai passé un super moment de lecture plongé dans un monde où le noir domine. Heureusement quelques lueurs d'espoir parviennent à percer ces ténèbres.

Un thème dur où les scientifiques fous sont au coeur de l'intrigue.

mercredi 8 mars 2017

Etherna, t1 : terre et air de Nicolas Bouchard


*Chronique de Sandrine*

"Il lui vint à l'esprit qu'il était peut-être en train de devenir un esprit marcheur. De ceux qui se déplacent sans cesse."

Auteur : Nicolas Bouchard
Éditions : rebelle
Genre : Science-fiction
Année de parution : 2017
Pages : 272

Résumé :

Trois jeunes gens d'époques et de lieux différents meurent. Une vestale romaine, un japonais des années 30 et un allemand des années 2020. Leur seul point commun est qu'ils se sont tous suicidés.
Tous les trois se retrouvent dans un lieu étrange. Le monde d'Ether. Un système constitué de gigantesques anneaux concentriques : Terre, Air, Eau, Feu et Métal. Quel est donc ce monde où semblent s'être réunis les jeunes de toutes les époques ayant mis fin à leurs jours ?
La réponse est au centre du système. Mais pour y arriver, ils devront franchir tous les anneaux et rejoindre le centre. Seuls ceux qui atteignent le but auront une réponse. Un seul clan gagnera, et ils sont nombreux à vouloir tenter l'aventure.

Avis : 

Merci aux éditions Rebelle pour ce service presse.

Quand les éditions Rebelle m'ont proposé ce livre, j'ai longtemps hésité, un je ne sais quoi me faisait douter mais finalement je me suis dit pourquoi pas tenter, après tout je peux avoir une bonne surprise...

Dès les premières pages du livre, on est plongé dans un monde étrange entre rêve et réalité. Mutsuo, un jeune japonais des années 30 arrive dans ce monde après s'être suicidé. Il ne comprend pas où il est ni pourquoi il se retrouve là. Tout fait penser à sa ville mais il n'y a personne même pas un animal pour troubler ce silence pesant qui règne. On rencontre par la suite Opimia, une jeune femme vivant à l'époque des romains, c'est une vestale et à sa découverte du monde qui l'entoure, elle croit qu'elle est un esprit. Luther, un jeune allemand du 21e siècle, se retrouve lui aussi dans ce monde. À force de marcher chacun de leur côté, ils finissent par se rencontrer et ensemble, ils vont essayer de trouver une explication à leur situation et à ce qui les entoure.

L'univers est magnifique, plein de poésie. Au départ, j'ai eu un peu de mal à imaginer ce monde qui défie tout ce qu'on peut trouver sur Terre mais au fil des pages, j'ai pu me faire une bonne idée du lieu. Ce monde qui parait vide au début, ne l'est pas vraiment. On rencontre d'étranges créatures, elles sont envoutantes et sensuelles mais dangereuses pour les humains qui les approchent d'un peu trop près. On fait également la connaissance d'un peuple étrange mais accueillant les jeunes humais avec sympathie. J'ai bien aimé cette rencontre surtout le fait qu'ils leur racontent l'histoire de leur monde, même si c'est dans une langue qu'ils ne comprennent pas. Le spectacle est magique et très imagé.
De plus, dans ce monde, les jeunes humains ne peuvent pas mourrir même s'ils essaient par toute sorte de manière. Ils reviennent tout de suite dans ce monde avec d'étranges tatouages à l'endroit de leurs blessures normalement mortelles sur Terre. Du coup, cela freine quelque peu les conflits entre les jeunes humains puisque cela ne sert à rien d'user de la violence si ce n'est de faire apparaitre ces tatouages. C'est vraiment un monde complexe et très bien penser que nous offre cet auteur. Il sort de l'ordinaire et cela fait plaisir. 

Un autre point que j'ai apprécié durant ma lecture, c'est le fait que l'auteur respecte les croyances de chaque personnage ainsi que leur langue d'origine. Cela rend difficile la communication entre eux. Heureusement que certains ont quelques connaissances en langue étrangère, même s'ils ont quelques difficultés à cause de l'évolution de la langue qui peut la rendre difficile à comprendre. Ce point rend vraiment réel ce qui arrive à ces personnages et rend plus vivant cet univers.

D'ailleurs en parlant des personnages, certains sont détestables à souhait comme Mutsuo, ce jeune japonais connu pour être un jeune homme violent qui n'a pas hésité à violer plusieurs filles de son village et a fini par faire une tuerie sans nom. Dans ce premier tome, c'est ce personnage qui est mis en avant par l'auteur qui glisse entre les pages l'histoire de Mutsuo. Les autres personnages, on n'apprend que des brides de leur passé ce qui les rend un peu flou. J'espère en savoir plus sur leurs vies passées dans la suite. Tous ont leur propre personnalité et cela peut provoquer quelques tensions et surtout ils gardent leurs mauvaises habitudes de leur passé, notamment Mutsuo et cela fait un peu froid dans le dos.

La première partie du livre a un rythme assez lent. Cela ne m'a pas déranger plus que cela car cette phase sert de mise en place de cet univers si particulier ainsi que les personnages principaux que l'auteur nous présente.
Par contre, la deuxième partie a un très bon rythme, les choses s'accélèrent et je n'ai plus du tout vu les pages défilées et cela jusqu'à la dernière. Et là je me suis dit : vivement la suite ! Car l'auteur nous propose une fin des plus intrigantes ! 

Je suis heureuse d'avoir sauté le pas pour découvrir ce livre qui nous transporte dans un monde magique où la réalité n'est absolument plus la même, et la magie de l'univers qui nous embarque dans un rêve éveillé. J'ai adoré passé un moment dans ce monde où se mélangent créatures étranges et paysages sublimes et intrigants.

Une très belle surprise qui m'a fait entrer dans un monde complexe et original.

mardi 7 mars 2017

Psi-changeling, tome 5 : Otage du plaisir de Nalini Singh

* Chronique de Julie *




"Des trucs à faire... des gens à tuer."
Inscriptions sur l'avant et l'arrière du tee-shirt préféré de Dorian Christensen (cadeau de Talin McKade)



Auteur : Nalini Singh
Édition : Milady
Genre : bit-lit, romance
Année de parution : 2012
Pages : 456






Résumé : 

Froide et dénuée d’émotions, Ashaya incarne la Psi par excellence. Du moins en apparence… Car la jeune femme n’a qu’un but : délivrer son fils du PsiNet avant que son peuple ne soit réduit en esclavage par le fruit de ses recherches. Mais son seul allié pourrait s’avérer plus dangereux que ceux qu’elle cherche à fuir. Résolu à venger sa sœur assassinée par un Psi, Dorian voue à cette race une haine tenace. En assurant la protection d’Ashaya et de son fils, ses convictions risquent fort de voler en éclats…

Avis :

Ce tome prend la suite direct du précédent. Si vous n'avez pas lu les premiers, cette chronique risque de contenir quelques spoliers. A votre guise de poursuivre ou non sa lecture. :)

Ici nous suivons Dorian une Sentinelle de la meute de DarkRiver. Il est ce qu'on appelle un changeling latent, c'est-à-dire qu'il ne peut pas se transformer mais possède tous les instincts de nom animal. Cela le rend irritable car frustré. Dorian a une haine viscérale des Psis et les choses ont encore empiré depuis que sa soeur Kylie est morte aux mains de l'un d'entre eux (tome 1). Le léopard est contraint de venir en aide à Ashaya, une psi qui a aidé la meute en sauvant deux enfants il y a quelques semaines (tome 4). Elle est une scientifique : une M-Psi. J'ai adoré découvrir un autre aspect des pouvoirs des Psi, le pouvoir M (pour Médecin) est assez particulier et chaque M-Psi possède sa propre particularité, je vous laisse découvrir celui de Ashaya en lisant le livre.
Ashaya a un fil Keenan qui se trouve au mains du Conseil Psi et Dorian fait partie de l'équipe qui va le sauver.

Pendant la lecture de se tome, on retrouve à chaque début de chapitre (enfin presque tous), un extrait de journal d'Ashaya ou des mails / SMS permettant d'avancer dans l'histoire. Le journal ouvrant un oeil nouveau sur le personnage et sur son combat intérieur, sur les sentiments contradictoires qu'elle peut éprouver pour Dorian. Les seconds (mails et SMS) quant à eux nous apprenne plus sur la guerre froide qui a lieu entre le Conseil Psis et les rares Rebelles, notamment le Fantôme dont l'identité reste encore un mystère.

J'ai vraiment adoré l'histoire d'Ashaya et Dorian. J'ai sens également que la soeur d'Ashaya, Amarra pourra poser des complications et problèmes pour la meute, je n'en dirai pas plus, mais ce sont vraiment des personnages attachant. On comprend que tout n'est pas noirs ou blancs mais complexes.

On en apprend toujours plus sur les manigances du Conseil Psi qui à mon humble avis vont provoquer une guerre ayant un impact pour la planète entière. Car rappelons-le, malgré le fait que les pays existe toujours les Psis forment un tout avec le Psi-Net englobant toutes la population sans frontières. Cela risque d'engendrer de nombreuses complication dans le futur. Un futur dont j'ai hâte de vous parler au cours des prochaines chroniques sur cette série.

Une histoire ou loyauté et amour se mélange...

lundi 6 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #39

Bonjour!

Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?

   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que j'ai lu la semaine passée : 



Ce que je suis en train de lire : 



Abandonnés au fond de la forêt ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblables à ceux que laissait derrière lui le Bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne à bout de sa carrière... Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe ? S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ces victimes pour d'étranges cérémonies ? Des bibliothèques ésotériques aux égouts de la ville, l'inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifiques et la médecine légale se perdent en conjonctures.
Et peu à peu, des brumes mystérieuses de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme.

Ce que je vais lire ensuite : 





* Julie *
Ce que j'ai lu la semaine passée :


Ce que je suis en train de lire :

L'aventure continue dans la série à succès tandis qu un jour nouveau se lève sur le monde de Psi-Changeling...

L'équilibre entre les espèces a été bouleversé : l'accord Trinité promet une nouvelle ère de coopération entre les Psis, les humains et les changelings. Ennemis d'hier, alliés de demain, solitaires méfiants, tous sont prêts à entretenir la flamme de l'espoir.


Mais les séquelles d'un siècle de conflit sont graves, et la tension est à son comble. Alors que l'enlèvement d'une femme risque de briser la paix, le Consortium échafaude de sombres desseins concernant le symbole de l'espoir de temps meilleurs : une enfant qui est à la fois Psi et changeling. Pour la sauver, une alliance improbable s'impose...

Ce que je vais lire ensuite :