mardi 5 décembre 2017

Quand notre monde est mort de Marie-Laure Junier


*Chronique de Sandrine*

"Qu'importe la direction que prendrons nos existences ou les lieux que nous atteindrons. Aucun d'entre nous ne sera plus jamais seul, où que nos pas nous mènent."

Auteur : Marie-Laure Junier
Éditions : Anyway
Genre : Fantastique
Année de parution : 2017
Pages : 124

Résumé : 

Quand l'enfer est venu du ciel sous la forme de pluies de météorites, personne ne s'y attendait vraiment. Une déferlante de Zombies enragés a ravagé tout sur son passage et chacun a survécu comme il a pu de son côté. Mais pour combien de temps encore ?

Avis : 

Merci aux éditions Anyway pour ce service presse.

Dès que j'ai lu le résumé de ce livre, ma curiosité a été piquée. Il faut dire que j'aime beaucoup l'univers des zombies mais j'ai toujours beaucoup d'attentes concernant ce genre de lecture alors j'ai souvent un peu peur d'être déçue, de rester sur ma faim. Mais ce livre a été à la hauteur et bien que j'ai été septique au départ, je me suis plongée sans aucun mal entre ces pages. D'ailleurs, il m'a duré qu'une seule petite soirée. C'est un livre court plein de belles surprises que je conseille aux amateurs du genre.

Dans cette histoire, on suit plusieurs personnages. Tout d'abord, Cole, un père de famille qui va tout faire pour mettre ses enfants à l'abri face à l'étrange phénomène qui survient en peu de temps, juste après qu'une pluie de météorites s'abatte sur la Terre. Les hommes changent et deviennent agressifs, ils ont perdu l'étincelle de vie dans leurs yeux mais surtout ils essaient de dévorer tout ce qui passent devant eux. Alors Cole décide de partir se réfugier en pleine forêt pour essayer de trouver un peu de sécurité le temps que les secours arrivent. Pendant ce temps, K se réveille après une soirée bien arrosée et retrouve sa mère dans la cuisine complètement enragée qui cherche à la dévorer. K réussit à s'enfuir grâce à son ami Owen mais ce dernier est malheureusement infecté et va disparaitre pour ne pas faire du mal à son amie. Mais la jeune femme tombe malade... Après plusieurs jours, elle va mieux mais commence à ressentir d'étranges changements dans son corps.

Ce livre est une petite pépite surtout pour son originalité. Dans une histoire de zombies, il y a toujours un élément déclencheur pour que cette catastrophe arrive et c'est souvent sous la forme d'un virus ou d'une expérience qui a mal tournée. Le fait de faire de la pluie de météorites cet élément est vraiment original et m'a beaucoup plus, même si j'aurai aimé avoir un peu plus d'explications sur le sujet. Mais ici, l'histoire est vraiment concentré sur la survit face à ce phénomène.
Un autre point qui m'a conquise pendant ma lecture concerne le personnage de K. On entre ainsi dans la tête d'une malade pas comme les autres. Bien qu'elle soit infecté par l'étrange phénomène qui s'abat sur la ville, K garde sa conscience, elle peut penser par elle-même comme avant et essaie donc de comprendre ce qui lui arrive surtout quand elle a une fringale de chair fraiche.

L'auteur nous entraine dans une histoire additive où sa plume fluide et efficace nous laisse sans répit. Pas le temps de souffler, pas de temps mort dans ces pages qui se tournent à un rythme effroyable et nous laisse sans souffle à la fin.
Quant à la fin, elle est un poil trop rapide pour moi mais cela n'entache en rien ma lecture. Je découvre avec ce livre Marie-Laure Junier et j'espère de tout coeur retrouver sa plume très vite.

Une histoire de zombies pleine d'originalité et de surprises.

lundi 4 décembre 2017

Bilan du mois #4



Bilan du mois de Novembre




Voici les livres que j'ai lu :




Au niveau des sagas, j'ai :
- fini : 1
- avancé dans : 2
- commencé : 1
Vu que c'était un de mes objectifs de l'année, j'ai un peu avancé mais je pense que cet objectif va être reconduit l'année prochaine car je suis loin d'être satisfaite de mon avancée. J'ai encore beaucoup de saga en cours et même si je me restreint de commencer d'autres séries, il y en a beaucoup qui me font de l'oeil. C'est donc dur d'y résister.

Au niveau de ma PAL :
- papier : 87
- numérique : 71
Soit une toute petite baisse de 1 livre par rapport au mois dernier...

Voici les chroniques publiées sur le blog : 

C'est lundi, que lisez-vous ? #75


Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?
   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que j'ai lu la semaine passée : 


Ce que je suis en train de lire : 


2349, Paris. Korg 12 est né d'une matrice artificielle, adulte et sans mémoire. Comme les 150 hommes du niveau zéro, il obéit au maître des travaux et pédale de son mieux pour produire l'électricité utile à ceux de la surface. Seul Norman refuse de gagner son ascension. Poussé par Korg 12 qui cherche à comprendre, l'homme lui révèle d'inquiétantes informations. Ensemble, ils parviennent à s'enfuir. C'est pourtant le début d'un nouveau cauchemar où survivre s'avère une bataille de chaque instant...

Ce que je vais lire ensuite : 


jeudi 30 novembre 2017

La galerie des jalousies, tome 3 de Marie-Bernadette Dupuy


*Chronique de Sandrine*

"Le plaisir infini qu'ils se donnaient au cours de leurs joutes amoureuses lui devenait indispensable ; elle en avait faim et soif loin de lui, et plus encore lorsqu'elle se trouvait à ses côtés."

Auteur : Marie-Bernadette Dupuy
Éditions : Calmann-Lévy
Genre : Contemporaine
Année de parution : 2017
Pages : 608

Résumé : 

Jolenta partie pour la Pologne, Isaure et Thomas décident de faire fi de la morale et de leur culpabilité : ils s'aiment et se retrouvent en cachette sous le vieux chêne qui abritait leurs rendez-vous adolescents.
Un dimanche, alors qu'elle vient de passer la nuit avec Thomas, Isaure est appelée d'urgence au chevet de sa mère, Lucienne. Celle-ci est au plus mal et, avant de mourir, tient à avouer à sa fille le secret de sa naissance : le père d'saure n'est pas Bastien Millet, mais le compte de Régnier, l'amour de jeunesse de Lucienne.
Cette terrible révélation bouleverse Isaure qui voit ses tourments familiaux s'éclairer d'un jour nouveau. Mais elle ignore encore à quel point cet aveu va faire basculer son destin...

Avis : 

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour ce service presse.

C'est toujours un plaisir de retrouver l'univers d'saure ainsi que la belle plume de Marie-Bernadette Dupuy. Je me suis donc lancée sans aucune hésitation dans la lecture de ce troisième tome qui va clore cette trilogie. Je vais enfin savoir si la belle Isaure va trouver sa voie et surtout le bonheur qu'elle aspire tant.
Pour tous ceux qui n'ont pas encore découvert cette saga, je vous invite à lire ma chronique sur le premier tome. Cela évitera de vous faire spoiler l'histoire pleine de rebondissements.

Nous retrouvons donc Isaure et la communauté minière de Faymoreau. Jolenta, la femme de Thomas rentre en Pologne pour ne plus revenir en France, au grand bonheur d'saure qui va pouvoir enfin aimer Thomas comme elle le souhaite.. enfin pas tout à fait. Il faut que la situation se régularise pour qu'ils puissent vivre leur histoire au grand jour mais en attendant, il se cachent pour partager leur passion.
La mère d'Isaure est au plus mal. Elle décide alors de révéler à sa fille le secret de sa naissance. Cela va bouleverser la vie de la jeune femme qui va enfin pourvoir réaliser ses projets notamment un, très cher à son coeur : s'occuper des enfants malades et des orphelins. Mais ce ne sera pas de tout repos. Certains ne voient pas d'un très bon oeil cette situation et mettront des bâtons dans les roues d'saure qui saura se montrer forte face à cela.

Ce tome est une réussite aussi bien pour son contenu que pour sa fin, mais surtout ce qui concerne son personnage principal Isaure. Elle est moins pénible que dans le tome précédent. Elle ressasse moins son enfance malheureuse, ce qui m'agaçait profondément. La mort de la petite Anne revient régulièrement mais les évènements s'enchaînent et Isaure est moins nostalgique du passé. Elle profite de tous les petits bonheurs qui sont en train de lui arriver.

C'est une très belle saga que nous livre ici l'auteur. La fin est sublime surtout après ce tragique Noël qui a vu la petite Anne s'éteindre. Cela se finit par un Noël plus joyeux où chacun voit ses espoirs se réaliser. 
Je quitte cette série un peu à regret après avoir passé un si bon moment de lecture mais j'ai le sentiment que tout est bien fini et que chaque personnage a enfin trouvé sa place dans ce monde dur où le travail est pénible, où les séquelles de la guerre sont bien présentes mais surtout où la morale n'est pas évidente à supporter.

Une saga pleine de charmes, écrite avec une plume envoutante. 

mercredi 29 novembre 2017

Max et Lapin : La belle nuit de Noël


*Chronique de Sandrine*

Auteur : Astrid Desbordes
Illustrateur : Pauline Martin
Éditions : Nathan
Genre : Album jeunesse
année de parution : 2017
Pages : 24
Dès 2 ans

Résumé : 

Demain, c'est Noël.
Dans son lit, Max n'arrive pas à dormir.
Soudain, il entend un petit bruit dans le jardin...

Avis : 

Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

La série Max et Lapin nous plonge dans l'univers plein de fantaisie de Max, un petit garçon espiègle, qui découvre la vie aux côtés de son amie, la pétillante Ginger et de Lapin, son fidèle doudou.



C'est la belle nuit de Noël : avant de se coucher, Max finit de décorer le sapin et installe ses petits chaussons. Mais c'est bien difficile de dormir, surtout quand on entend des petits bruits dans le jardin...


C'est toujours un plaisir de découvrir un nouveau livre de cette série. Les histoires sont parfaites pour nos petits lecteurs qui apprennent plein de choses tout en passant un bon moment.


Les dessins sont simples et colorés. Ils illustrent très bien le texte. Cela permet aux tout petits de bien comprendre l'histoire qu'on est en train de leur lire. 

Une histoire idéale pour nos petits lecteurs en cette période de l'année.

mardi 28 novembre 2017

Go to hell, tome 2 : Pulsions de Oxanna Hope


*Chronique de Sandrine*

"Jusque là, voir les gens mourrir autour d'elle ne revêtait pas la moindre importance ; tuer ou être tué, c'était la règle du jeu. Pas de quoi fouetter un chat. Seulement, Damian n'était pas un simple pion aux yeux de Cassie. Il représentait ce qui lui était arrivé de mieux dans cette dimension."

Auteur : Oxanna Hope
Éditions : Rebelle
Genre : Bit-lit
Année de parution : 2016
Pages : 270

Résumé : 

Si cassie pensait pouvoir tout contrôler dans sa vie, son dernier combat contre les Solths lui a prouvé que ce n'était pas le cas. Alors que Damian semble s'enfoncer dans un monde fait de ténèbres, le clan Leghert et la jolie rousse n'éprouvent plus que désarroi et colère.
En pleine tourmente, malgré tout ce qui les oppose, Cassie et Seven pourraient bien se voir obligés d'unir leurs forces pour tenter de sauver Damian d'une mort certaine.
Entre spectres vindicatifs, rivalités et sentiments destructeurs, que leur reste-t-il alors ?

Avis : 

Merci à l'auteur Oxanna Hope pour ce service presse.

Après avoir littéralement dévoré le premier tome de cette saga, j'avais épate de me plonger dans la suite surtout au vu de la fin de ce tome, où les personnages sont en mauvaise posture (voir ma chronique dessus). Il faut dire que c'est une habitude avec cet auteur qui aime bien jouer avec nos nerfs en nous proposant des fins atroces ! Elle en fait voir de toutes les couleurs à ses personnages. C'est ce que j'aime le plus d'ailleurs. On ne s'attend jamais à un tel revirement de la situation. L'auteur me surprend à chaque fois.

Avec Oxanna Hope, c'est compliqué de résumer un peu l'histoire pour vous donner envie de le lire car je sens que je vais trop en dévoiler et ainsi vous gâcher la surprise. J'espère donc que vous m'en voudrez pas trop de ne pas parler de l'histoire en elle-même mais plutôt de mon ressenti sur cette lecture qui, une fois de plus, m'a complètement happée pour en ressortir qu'à la dernier page où l'auteur nous donne encore une fois une fin très frustrante où l'on a qu'une envie : se ruer sur le troisième tome pour découvrir la suite des aventures de Cassie, Damian et Seven.

Une chose que j'aime beaucoup avec cette saga, c'est qu'il est question de démons et de malédictions. On rencontre assez peu de livres sur le sujet et pourtant c'est un bonheur d'être dans cet univers sombre où les démons peuvent tourmenter de bien des façons.
Ce tome est plus sombre que le précédent. Chaque personnage est touché par les démons ou par une malédictions. Et pour rendre la situation encore plus délicate, Seven et Cassie devront trouver un terrain d'entente pour aider Damian, qui peu à peu, perd la tête et se renferme complètement sur lui-même. Il ne comprend pas du tout ce qui lui arrive. Cassie est fidèle à elle-même, une femme avec un fort caractère qui n'aime absolument pas qu'on lui dicte sa conduite. Elle n'en fait qu'à sa tête ce qui la mène dans des situations où sa propre vie est en jeu.
J'ai aimé en savoir plus sur la famille des deux frères et surtout découvrir leur soeur énigmatique et intriguante. Leur passé est aussi évoqué et l'on comprend un peu mieux certaines réactions de Seven ou Damian.

Une fois de plus, l'auteur nous livre un roman addictif et plein de surprises. Avec sa plume efficace, elle nous montre à nouveau son talent en rajoutant une petite nouveauté : l'alternance de point de vue entre Damian et Cassie pour mon plus grand bonheur. J'aime ces alternances car cela permet de mieux connaitre les personnages et surtout de comprendre leurs choix. L'auteur a fait un choix audacieux en alternant ces points de vue non pas par chapitres mais au fil des pages. Cela peut perturber au début mais finalement on s'y fait vite et rend l'histoire plus vivante.

C'est toujours un bonheur de lire cet auteur et j'ai vraiment hâte de connaitre la suite. En plus, je viens de voir que le tome 4 de la saga paraitra le mois prochain chez les éditions Rebelle. Il va donc falloir que je me mette à jour ( ça c'est une bonne excuse pour acheter la suite alors que ma Pal déborde ! ).

Une suite à la hauteur de mes attentes.

lundi 27 novembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #74


Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?
   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que je suis en train de lire : 


L'ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, et séparé Matt, Ambre et Tobias. 
Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz. 
L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d'Europe ? 
L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...

Ce que je vais lire ensuite : 


* Julie *

Ce que je suis en train de lire :
Je lis ce livre en anglais, mais je vous laisse découvrir le résumé en français 😏
Je lis beaucoup moins vite quand c'est en anglais... mais j'avance.. doucement mais surement 😅

Clary est de retour à New York et la vie est belle : elle s'entraîne pour devenir une chasseuse d'ombres et elle peut enfin appeler Jace son petit ami.
Mais tout a un prix. Quand Jace commence à s'éloigner d'elle sans explication, elle se rend compte qu'elle a peut-être déclenché des évènements qui pourraient bien la conduire à la perte de tout ce qu'elle aime... Même Jace.

Ce que je vais lire ensuite :

samedi 25 novembre 2017

L'héritage de la dague noire, tome 1 : Baiser de sang de J.R Ward



* Chronique de Julie *



"- C'était une longue soirée, voilà pourquoi ils ont voulu que nous restions dormir sur place.
A moitié morts et respirant à peine"


Auteur : J. R Ward
Édition : Milady
Genre : bit-lit, romance
Année de parution : 2016






Résumé : 

Paradis, fille de sang du premier conseiller du roi, a choisi d’abandonner la vie d’une noble pour rejoindre le programme d’entraînement de la Confrérie de la dague. Mais rien ne se passe comme prévu : l’entraînement est un véritable enfer, la lutte entre recrues est rude, et Butch O’Neal, le Dhestructeur, a clairement d’autres soucis en tête que leur formation.

Et pour couronner le tout, le beau Craeg qui fait chavirer son cœur est bien loin du prétendant idéal auquel s’attend son père. Alors que la violence se déchaîne autour d’elle, Paradis est cruellement mise à l’épreuve, et ne peut que se demander si elle sera assez forte pour faire face...

Avis :

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas fait de chronique et je m'en excuse. Mais me voilà de retour avec une série que j'aime beaucoup, ou plutôt avec le spin-off d'une série que j'aime beaucoup : L'héritage de la dague noire. J'ai longtemps hésité à acheter ce livre, en effet ayant beaucoup aimé la série principale (La confrérie de la dague noire) j'avais peur d'être un peu déçu. Mais il n'en ai rien du tout.

On suit l'histoire de Paradis, une fille noble appartenant à la Glimera qui souhaite s'engager au sein de la dague noire, une première dans l'histoire des vampires. On retrouve un combat contre les préjugés et contre les classes sociales. Face à elle, Craeg un vampire grand, ténébreux et plutôt violent, assoiffé de vengeance qui vous une haine farouche à tous les membres de la Glimera.

Petit à petit on voit naitre une attraction réciproque et tandis qu'ils s'apprennent à se connaitre, on en découvre de plus en plus sur l'histoire, la culture autour de la confrérie, au sein de la Glimera (classe noble). Cela permet d'élargir l'univers de la série et de ne pas rester juste focus sur la confrérie, mais bien sur la société vampirique dans son ensemble.

Parallèlement à ça on retrouve Butch un personnage que j'aime beaucoup et Marissa sa femme qui travaille dans un centre d'aide aux femmes maltraitées. Cet aspect de l'histoire m'a énormément touchée car elle parle d'un sujet qui touche, hélas, notre société. Ensemble ils vont devoir retrouver l'homme qui a torturé et blessé mortellement une femme cherchant refuge au centre. Certains passage m'ont mit les larmes aux yeux.


Êtes-vous prêt a affronter les préjugés ?

mercredi 22 novembre 2017

La galerie des jalousies, tome 2 de Marie-Bernadette Dupuy


*Chronique de Sandrine*

"On ne doit pas être jalouse d'une pauvre fille quand on a le meilleur mari du monde et qu'on porte son bébé !".

Auteur : Marie-Bernadette Dupuy
Éditions : Calmann-Lévy
Genre : Contemporain
Année de parution : 2017
Pages : 624

Résumé :

Décembre 1920. Tout le village minier de Faymoreau, en Vendée, partage le deuil de la famille Marot dont la petite Anne vient d'être emportée par la tuberculose. Pour le frère de celle-ci, Thomas, marié à une ouvrière d'origine polonaise, et pour Isaure, la fille de métayers des environs, la peine est amplifiée par la culpabilité d'avoir échangé un baiser le soir de Noël. Dans l'espoir de mettre un terme à cet amour impossible, Isaure décide dès le lendemain de l'enterrement de suivre à Paris son amant, le commissaire de police Justin Devers.
La vie est agréable dans la capitale, mais Isaure souffre d'être loin de son village, et surtout de Thomas. Leur relation semble pourtant dans une impasse car Jolenta, l'épouse de Thomas, est sur le point de lui donner un enfant.
De retour à Faymoreau, Isaure fait la connaissance d'Olympe Mercerin, la belle-mère de l'ancien directeur de la mine, et devient sa gouvernante. Thomas, si proche et si loin à la fois, continue de la hanter...

Avis :

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour ce service presse.

Bien que ce ne soit pas mon genre de lecture habituelle, j'ai eu une très bonne surprise avec le premier tome (voir ma chronique dessus). J'avais donc hâte de me replonger dans cette histoire qui nous entraine au coeur de la Vendée, dans le petit village de Faymoreau dans les années 1920. On rencontre une jeune femme, Isaure qui essaie de trouver sa place dans ce monde où celui qu'elle aime vraiment est marié à quelqu'un d'autre, où elle a dû fuir ses parents qui la maltraitaient, où ses employeurs se sont retrouvés dans une situation bien malheureuse... Heureusement, elle a rencontré un inspecteur qui pourrait bien lui changer sa vie.

Pour tous ceux qui n'ont pas lu le premier tome, je vous conseille de ne pas lire ce qui va suivre au risque de vous poiler.

Ce tome commence avec Isaure quand elle a pris la décision de partir sur Paris à la suite de l'invitation de Justin (l'inspecteur qu'elle a rencontré lors de l'enquête sur le coup de grisou). Cette décision ne va pas plaire à tout le monde notamment la famille Marot... Une jeune fille non mariée ne devrait pas partir seule avec un homme, cela fait désordre. Mais Isaure ne les écoute pas et fonce à Paris. Elle va pourtant déchanté lorsque Justin la presse de l'épouser. Pour elle, c'est hors de question car son coeur est déjà pris par Thomas.

C'est un réel plaisir de retrouver tous ces personnages, tous attachants à leur manière. L'auteur nous immerge complètement dans les années 1920 où les moeurs sont bien différents d'aujourd'hui. Je trouve cela vraiment intéressant de les découvrir et de se rendre compte de ce qu'ont pu vivre nos grand-parents ou arrières grands-parents dans mon cas, où l'amour n'est pas aussi simple, qu'il y a des codes à respecter et des choses à ne pas faire. Pour Isaure, ces codes n'ont pas d'importance et en fait qu'à sa tête. Elle m'a d'ailleurs bien énervée à certains moments. C'est une jeune femme capricieuse qui n'écoute qu'elle. Je me suis même surprise à grogner pendant ma lecture car je n'étais pas d'accord avec ses décisions et ses choix. Bon, il faut dire que l'auteur n'est pas tendre avec elle. On se demande d'ailleurs quand est-ce qu'elle trouvera le bonheur et la paix car la vie ne lui fait pas vraiment de cadeaux même si à la fin de ce tome, il y a du mieux. 

J'ai hâte de lire le dernier tome pour savoir comment Isaure va réussir à atteindre son but. De plus, la plume de l'auteur est vraiment agréable à lire. C'est fluide et simple, très efficace au point qu'on tourne les pages sans nous en rendre compte et on vient à bout de ce joli pavé très rapidement.

Un tome rempli de surprises où la vie n'est pas un fleuve tranquille.

lundi 20 novembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #73


Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?
   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que j'ai lu la semaine passée : 



Ce que je suis en train de lire : 


L'ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, et séparé Matt, Ambre et Tobias. 
Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz. 
L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d'Europe ? 
L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...

Ce que je vais lire ensuite : 


* Julie *

Ce que je suis en train de lire :
Je lis ce livre en anglais, mais je vous laisse découvrir le résumé en français 😏
Je lis beaucoup moins vite quand c'est en anglais... mais j'avance.. doucement mais surement 😅

Clary est de retour à New York et la vie est belle : elle s'entraîne pour devenir une chasseuse d'ombres et elle peut enfin appeler Jace son petit ami.
Mais tout a un prix. Quand Jace commence à s'éloigner d'elle sans explication, elle se rend compte qu'elle a peut-être déclenché des évènements qui pourraient bien la conduire à la perte de tout ce qu'elle aime... Même Jace.

Ce que je vais lire ensuite :

vendredi 17 novembre 2017

Rebelle du désert, tome 2 : La trahison de Alwyn Hamilton


*Chronique de Sandrine*

"Crois-moi quand je te dis que je connais le Bandit aux yeux bleus et que tu n'es pas moi. Alors qui est-tu réellement ?"

Auteur : Alwyn Hamilton
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Fantasy / Romance
Année de parution : 2017
Pages : 444

Résumé :

Amani et Jin luttent désormais ensemble pour libérer le désert du Miraji. Retenue au coeur du palais du sultan, la guerrière est déterminée à découvrir les secrets du tyran sanguinaire. Mais ce qu'elle apprend ébranle toutes ses convictions... Le sultan est-il le véritable traître ? Et surtout, que cache la mystérieuse disparition de Jin ?

Avis : 


Le premier tome a été pour moi un gros coup de coeur qui nous plonge dans le désert où toute une mythologie est mise en place notamment à propos des Djiins, ses créatures mystérieuses que l'on ne connait pas très bien et qui sont remarquables (voir ma chroniques dessus).

Alors dès la parution de ce second tome, j'ai foncé à la librairie pour l'acheter et le dévorer sans attendre, pressée de retrouver la plume de l'auteur mais surtout l'univers qui m'a totalement conquise.

Pour tous ceux qui ne se souviennent pas très bien du premier opus, pas de panique ! L'auteur glisse habilement des piqures de rappel pour se remettre bien dans l'histoire. Cela facilite grandement la lecture et je l'en remercie. Un autre point qui est super c'est qu'il n'y a pas de triangle amoureux. Et oui, je ne suis pas une très grande fan de ce genre de situation. Je trouve qu'une fille dans cette position ne sait pas vraiment ce qu'elle veut vraiment et tout ce qu'elle va arriver à faire c'est de faire du mal autour d'elle mais aussi à elle-même. D'ailleurs ici, Amani est une femme forte qui n'a pas peur de prendre des décisions et qui est sûre de ses sentiments pour Jin, qui n'est pas très présent au début. Pourtant la jeune femme ne se laisse pas charmer par le premier venu, aussi charmant qu'il puisse être. C'est vraiment un personnage que j'adore. Elle est courageuse et aide ses amis quoiqu'il arrive. Elle n'hésite pas à mettre sa vie en danger si cela est nécessaire pour servir la cause de la rébellion.

Ce livre est très riche en rebondissements. On ne sait jamais ce qui va arriver. L'auteur arrive à nous surprendre tout au long des pages. D'ailleurs, ce tome porte bien son titre puisque la trahison est au coeur de l'intrigue. Et quelle trahison ! Cela m'a bouleversé et j'ai eu du mal à m'en remettre. Certains personnages cachent vraiment bien leur jeu et je ne me suis pas doutée une seule seconde de leurs véritables intentions, de leurs motivations. 
Le rythme est soutenu, pas un seul temps pour s'ennuyer tellement que les évènements s'enchainent, que les révélations sont dites. On se laisse entrainer jusqu'à la dernière page où on laisse les personnages à regrat en attendant de les retrouver en 2018 dans le troisième tome. 

Les personnages sont riches et complexes, ce qui est un des points forts de cette série. L'auteur arrive à les rendre attachants. C'est un point vraiment important pour moi, pour me plonger totalement dans un livre et surtout l'apprécier. Le mélange de Fantasy et romance fonctionne très bien ici. De plus, tout l'univers de la politique qui règne dans le pays y est très bien développé et permet de mieux comprendre les enjeux de la rébellion mais aussi de comprendre au mieux les batailles qui sont déclarées. C'est tout cela qui donne un univers où rien n'est prévisible à l'avance.


Je n'ai qu'un mot à dire : vivement la suite ! 

mercredi 15 novembre 2017

Edmond et ses amis : La grande aventure




*Chronique de Sandrine*



Auteur : Astrid Desbordes
Illustrateur : Marc Boutavant
Éditions : Nathan
Genre : Album jeunesse
Année de parution : 2017
Pages : 32
Dès 4 ans


Résumé : 

Aujourd'hui, Polka et Hortense partent tout en haut de la Grande Montagne. 
"Mais la Grande Montagne, c'est très loin, s'inquiète Edmond. Et qui sait ce qu'on peut y trouver ?"
"Sûrement l'aventure ! ", Répond Polka.

Avis : 

Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

Ce livre fait parti d'une série que j'aime particulièrement avec ces histoires pleines d'amitiés et d'humour. Les personnages sont vraiment mignons et nous entraînent vers de folles aventures qui plairont aux petits lecteurs. 

Au milieu d'une clairière vit Edmond, un écureuil un peu lunaire et timide. Parmi ses amis, il y a Georges Hibou qui adore se déguiser et déteste qu'on le reconnaisse ; L'ours Édouard, un peu crâneur ; les inséparables souris Polka et Hortense ; la chose, créature poutchement attachante... et bien d'autres choses.

Dans cette histoire, les deux petites souris se lancent dans une sacrée aventure : celle de gravir la Grande Montagne qui se situe aux bords de la carte qu'ils ont. C'est une longue marche où tout est possible.


Les dessins sont vraiment agréables à regarder et les couleurs très jolies. 


Une belle petite histoire pour nos aventuriers en herbe.

mardi 14 novembre 2017

Le grand saut, tome 2 de Florence Hinckel


*Chronique de Sandrine*

"Tous les handicapés n'arrêtent pas de répéter qu'ils aimeraient qu'on les traite comme les autres. Ben moi, c'est le contraire , j'aimerais bien que parfois on se rende compte que je suis handicapé, et qu'on m'accorde un peu plus d'attention. Manque de pot, mes parents, ils n'en ont rien à foutre."

Auteur : Florence Hinckel
Éditions : Nathan
Genre : jeunesse
Année de parution : 2017
Pages : 386

Résumé :

Depuis l'accident d'Alex, le groupe des six amis inséparables a volé en éclat. Paul et Iris ne s'adressent plus la parole, Alex s'isole, Marion se réfugie auprès d'une nouvelle amis, Rébecca se jette dans sa passion du théâtre, Paul ne va plus en cours, Iris ne comprend pas pourquoi Alex la déteste, Sam devient l'objet d'une rumeur au lycée et tous les regards se braquent sur lui... Pour couronner le tout, le bac approche avec son lot d'angoisses, d'incertitudes et de promesses de liberté. Réussiront-ils à trouver, chacun, la force d'affronter obstacles et rêves inavoués ?

Avis : 


Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

Le premier tome avait été une belle surprise (voir ma chronique par ici). Et la fin m'intriguait beaucoup. C'est donc avec enthousiasme que j'ai ouvert ce livre qui me change de mes lectures habituelles. Je vais vous faire un petit rappel sur l'univers de cette histoire en essayant de ne pas trop vous spolier pour ceux qui n'ont pas lu le premier tome. On vit les dernières années de lycée parmi un groupe d'amis très soudés. On vit avec eux les hauts et les bas de ces années décisives pour leur avenir. À la fin de ce premier opus, un terrible accident survient et porte malheur à l'un des membre du groupe...

Dans cette suite, on retrouve la bande d'amis pour l'année de terminale, un année où surgit la pression du bac, la question de l'orientation mais surtout la question de savoir s'ils ont fait le bon choix. Le groupe connait beaucoup de tension depuis l'accident, rien n'est plus pareil et chaque personnage a perdu une part de son innocence et se dirige petit à petit vers l'âge adulte où les responsabilités peuvent peser.
L'histoire en elle-même est assez simple mais l'auteur arrive à nous tenir en haleine grâce à une alternance de point de vue. Grâce à cela, on entre dans la tête de chaque personnage. J'ai bien aimé ce point car il permet de savoir quelles sont leurs interrogations, leurs doutes, leurs peurs mais aussi leurs sentiments car même si ce groupe est fait d'une solide amitié, certains sentiments changent passant par la haine ou l'amour.

La fin apporte son lot de réponses aux questions que l'on a pu se poser tout au long des pages de ce deuxième tome mais elle relance également l'intrigue pour la suite des aventures du groupe qui sont loin d'être finies. Je suis très curieuse de voir comment vont évoluer la vie de chaque personnage et comment l'auteur compte finir cette trilogie. 
Bien que cette lecture ne soit pas mon genre de prédilection, j'ai passé un agréable moment en sa compagnie et m'a fait revivre mes années de lycée qui remontent maintenant à quelques années. C'est une lecture jeunesse qui pourra apporter certaines réponses aux lecteurs qui sont en proie aux doutes et aux peurs face à ce passage terrifiant vers l'âge adulte où la pression est grande et pas forcément facile à gérer.


Un deuxième tome à la hauteur du premier.

Les étoiles de Noss Head, tome 5 : Origines, 2e partie de Sophie Jomain


*Chronique de Sandrine*

"Les mots étaient de toute façon inutiles. Il n'y avait rien à dire. Le chagrin n'avait besoin d'aucune parole pour s'exprimer."

Auteur : Sophie Jomain
Éditions : France Loisirs
Genre : Fantastique
Année de parution : 2014
Pages : 589

Résumé :

Le danger était aux portes de la cité. J'avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau... Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s'apprêtait à s'abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups.
La désolation. Le néant. La ruine. C'est tout ce qu'il resterait.
Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver... lui.

Avis : 

Voici une série que j'ai commencé il y a un petit moment. Il était donc grand temps que je la termine pour enfin connaitre la fin. C'est une série coup de coeur que propose ici Sophie Jomain, auteur que j'apprécie particulièrement. D'ailleurs, de cet auteur, j'ai commencé à lire la série de Félicity Atcock dont il me reste le dernier tome à lire (je pense que je le ferai bientôt pour clore à nouveau une série vu que c'est un de mes objectifs de cette année). J'ai pu également apprécié sa merveilleuse plume grâce à son livre "Quand la nuit devient jour" (voir la chronique par ici) où l'on plonge dans le monde sombre de la dépression.

On reprend l'histoire là où s'est arrêté le tome 4. On retrouve donc Hannah, Grigrore, Leigh et tous les autres au coeur de la cité des Loups du Sutherland, cachée au milieu de la montagne. Leigh a perdu la mémoire et Hannah essaie de tout faire pour qu'il la retrouve mais de nombreux obstacles se dressent sur son chemin.

Ce tome est très riche en évènements, en révélations. À chaque page, on en apprend toujours plus notamment sur la manière de vivre des loups, leurs moeurs, leurs organisations ainsi que sur le conflit qui a séparé la communauté. Cela enrichi la mythologie de l'univers et rend vraiment intéressant la lecture de cette saga très riche. 
J'ai eu vraiment beaucoup de mal à la quitter... Il faut dire que l'auteur sait rendre ses personnages attachants. En même temps, elle n'épargne rien à ses personnages entre Leigh qui a perdu la mémoire, Hannah qui doit convaincre les loups qu'un adversaire invisible à leurs yeux est en chemin pour tous les tueur et Grigore qui va aider Hannah en dépit de ses sentiments pour elle. Il va d'ailleurs m'épater car il sait rester digne malgré tout, malgré son chagrin et sa douleur face à ses sentiments pour Hannah qui, quant à elle, n'a d'yeux que pour Leigh.

La fin est particulièrement réussite. J'avais un peu peur de la lire car quitter cette série c'est un peu comme devoir se séparer d'amis proches après avoir fait un bout de chemin ensemble. Je pense que c'est une des raisons que j'ai repoussé sa lecture au maximum. C'est donc le coeur serré que j'ai refermé ce livre mais avec un sentiment de satisfaction d'avoir enfin terminé cette série que je ne peux que vous conseillez. C'est un véritable coup de coeur où les personnages sont attachants, complexes, où l'univers est riche grâce à une mythologie bien développée, où la plume est plus qu'additive. Alors foncez découvrir cette série si ce n'est pas déjà fait ! 

Un regret de quitter cet univers.
Une série coup de coeur qui au fil des tomes ne fait que confirmer sa position.

lundi 13 novembre 2017

Trois pattes de Emmanuelle Amadis


*Chronique de Sandrine*

"Philémon était médusé. Pas parce que Mathieu avait émis un simulacre de grognement en s'entendant traiter à nouveau de gamin, pas parce que Rony faisait son éloge, mais plutôt parce qu'à aucun moment il n'avait fait référence à sa nature humaine."

Auteur : Emmanuelle Amadis
Éditions : Rise
Genre : Fantastique / Romance
Année de parution : 2017
Pages : 374

Résumé : 

Sur une planète où les garous sont les habitants légitimes, Rony, un puma important et influent, découvre un humain en perdition, errant sur son territoire. Il devait le chasser, le renvoyer là d'où il vient et l'oublier... mais il est curieusement ému par la force qui émane de lui. Rony, qui ne voulait pas de famille, devient soudainement "père" d'un jeune homme, et peine à le partager avec les siens. 
À dix-neuf ans, Mathieu se retrouve confronté à une vie qu'il n'avait pas prévue et pour laquelle il n'était pas préparé. Tout d'abord seul, puis soutenu par Rony, Mathieu devra trouver sa place dans ce monde qui lui est étranger et remettre en question ce en quoi il croyait pour mieux accomplir son destin. 
Philémon, un garou solitaire au tempérament singulier, n'attend rien et ne demande rien. Néanmoins, quand la vie de Mathieu est en jeu, il se tient à ses côtés, à la place qui lui revient. Et si l'humain en lui n'est pas du genre à se projeter dans un avenir à deux, son animal, lui, est décidé à lui faire accepter la réalité.
Car, quel garou voudrait passer à côté de son augure ?

Avis :

Merci aux éditions Rise pour ce service presse.

J'ai pu découvrir récemment la plume de l'auteur grâce à son livre "Le réservoir de Sajuta" (voir ma chronique dessus) : une très belle histoire qui m'a totalement convaincue. Alors lorsque j'ai vu que la prochaine parution de Rise était un nouveau livre de cet auteur, je me suis empressée de le lire pour découvrir un peu plus l'univers d'Emmanuelle Amadis.

L'histoire se déroule sur une planète où les garous sont la race dominante. Dans le passé, un vaisseau spatial dépose des humains sur cette planète pour qu'ils puissent survivre. C'est ainsi que commence la vie quotidienne de ses deux races complètement différentes; Grâce à un livre considéré comme la bible de chez nous, les hommes vivent en harmonie avec les garous. Mais des recherches scientifiques tournent mal et provoquent une terrible épidémie. Rapidement, un vaccin est créé et même s'il protège de ce virus la population humaine, il ne protège pas les garous qui ont des problèmes de fertilité liés à ce virus. 
C'est dans cet univers que l'on rencontre Mathieu, un jeune homme rejeté par sa communauté. Rony le prend sous son aile après l'avoir découvert perdu dans la forêt. Mathieu va alors découvrir le monde des garous bien plus tolérant que sa communauté. Il rencontrera même son augure en Philémon et se fera une place au sein des garous qu'il considéra comme sa véritable famille. Mais avant, la vie de Mathieu est loin d'être tranquille...

J'ai adoré ce livre. J'aime beaucoup les garous, ces personnes qui peuvent se transformer en un animal. Ici, ce que j'ai vraiment apprécié c'est le fait que l'animal et la personne sont deux entités bien à part même si l'un écoute l'autre. C'est différent à ce que j'ai pu lire auparavant et je trouve cela plus naturel ce passage d'un état à l'autre. D'ailleurs, il existe une exception à cette relation harmonieuse : Philémon. Ce personnage est complexe à comprendre. Il y a une certaine agressivité chez lui et surtout son léopard n'écoute pas l'homme et n'en fait qu'à sa tête ce qui rend Philémon instable aux yeux de son entourage.
Au fil des pages, l'auteur nous apprend beaucoup de choses notamment sur la cause de l'explosion de Mathieu par sa communauté (et plus précisément par son père, ce qui me met hors de moi ! ), sur la maladie qui a ravagé la population humaine, sur les croyances et traditions locales. Le fait de découvrir petit à petit ce monde est intrigant et nous fait tourner les pages du livre sans nous en rendre compte. D'ailleurs, une fois que je l'ai ouvert, je n'ai pas réussi à le lâcher malgré un passage un peu lent au milieu du livre où je me suis quelque peu ennuyée mais un tragique évènement a fait repartir le rythme et ce, jusqu'à la fin.

L'auteur aborde plusieurs thèmes tout au long du livre tels que la tolérance, la famille, l'acceptation de soi, la différence. Cela permet au lecteur de réfléchir à ce qui se passe dans notre réalité tout en lisant une histoire pleine de charmes.
L'écriture fluide d'Emmanuelle Amadis m'a, à nouveau, embarquée dans une histoire d'amour où l'acception de soi est primordiale, dans une histoire où l'auteur revoit les codes des garous pour mon plus grand plaisir.
Je ne peux que vous conseillez ce livre si vous aimez les romances M/M avec une petite touche de fantastique.

Une très belle romance qui m'a totalement conquise ! 



C'est lundi, que lisez-vous ? #72


Voici un rendez-vous littéraire repris par Galleane.



On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
   - Qu'ai-je lu la semaine passée?
   - Que suis-je en train de lire en ce moment?
   - Que vais-je lire ensuite?

*Sandrine*

Ce que j'ai lu la semaine passée : 



Ce que je suis en train de lire :


Si Cassie pensait pouvoir tout contrôler dans sa vie, son dernier combat contre les Solths lui a prouvé que ce n'était pas le cas. Alors que Damian semble s'enfoncer dans un monde fait de ténèbres, le clan Leghert et la jolie rousse n'éprouvent plus que désarroi et colère.
En pleine tourmente, malgré tout ce qui les oppose, Cassie et Seven pourraient bien se voir obligés d'unir leurs forces pour tenter de sauver Damian d'une mort certaine.
Entre spectres vindicatifs, rivalités et sentiments destructeurs, que leur reste-t-il alors ?

Ce que je vais lire ensuite : 

* Julie *

Ce que je suis en train de lire :
Je lis ce livre en anglais, mais je vous laisse découvrir le résumé en français 😏
Je lis beaucoup moins vite quand c'est en anglais... ^^

Clary est de retour à New York et la vie est belle : elle s'entraîne pour devenir une chasseuse d'ombres et elle peut enfin appeler Jace son petit ami.
Mais tout a un prix. Quand Jace commence à s'éloigner d'elle sans explication, elle se rend compte qu'elle a peut-être déclenché des évènements qui pourraient bien la conduire à la perte de tout ce qu'elle aime... Même Jace.

Ce que je vais lire ensuite :